Blog E-Works » Entretiens d'embauche » Conseils pour la recherche de stage webmarketing à l’étranger

Conseils pour la recherche de stage webmarketing à l’étranger

le 25 avril 2013 2 responses Publié par

Recherche stage étrangerAvant de vous raconter comment s’est déroulée cette recherche je vais vous situer un peu le contexte de ma situation. Je suis étudiant en Ecole de Commerce, je rentre en dernière année à partir de septembre prochain pour un master en spécialisation E-Business et dans le cadre de ce diplôme il est obligatoire d’effectuer un stage à l’étranger d’une durée de 4 mois. A côté de tout ça je travaille dans le Webmarketing depuis 2010, j’ai donc un CV assez bien rempli avec de nombreuses compétences sur le référencement, les réseaux sociaux & le webmarketing.

 Première étape : l’adaptation des outils de candidature.

La première étape dans cette recherche de stage à l’international fut la préparation des outils des candidatures. Bien que cela puisse paraître évident, ce n’est pas forcément simple. Voici les 2 principales tâches à effectuer :

  •  la traduction du CV & de la lettre de motivation : au lieu de traduire je parlerai plutôt d’écrire dans une autre langue le contenu de mon CV et de sa lettre de motivation. Il ne faut en effet pas partir sur un modèle Google Translate qui reprendrait les mêmes phrases avec des traductions hasardeuses.
  • le respect des normes étrangères : c’est au niveau de ce point là que les affaires se sont corsées, un recruteur anglais n’attend pas forcément les mêmes informations sur le « resume » et la « Cover Letter » d’un candidat. Je dois dire que beaucoup de gens m’ont conseillé à ce sujet, et je les remercie, mais presque aucun d’eux ne m’a communiqué les mêmes conseils :). Il est donc difficile de savoir exactement ce qui se fait et ce qui ne se fait pas à l’étranger au niveau des candidatures. Une grosse recherche sur différents sites spécialisés ou l’appel à un spécialiste n’est donc pas de refus !

Deuxième étape : Google, mon ami Google aide moi dans ma recherche.

Cet appel à Google m’a fait rencontrer deux difficultés majeures que je vais vous présenter ci-dessous :

-> Les blogs de niche optimisés SEO

Ce point là est surement celui qui m’a le plus frustré, d’une part parce qu’il a freiné fortement ma recherche et d’autre part parce que je connais bien le monde du blogging et du SEO. Certains professionnels du SEO sont à la recherche de niches sur lesquelles ils vont pouvoir créer un blog avec un peu de contenu « bidon » et une bonne optimisation pour le référencement. L’objectif étant de réaliser des ventes directement des programmes d’affiliations ou de réaliser des prestations simples mais payantes.

Je ne calcule plus le nombre de blog soit disant spécialiste du recrutement de stagiaire en Angleterre sur lesquels je suis tombé, certains plus professionnels que d’autres … Cette problématique m’a d’ailleurs tellement agacé que j’ai fini par en écrire un article sur mon blog un dimanche après-midi, après un nombre important de recherches infructueuses … « Le référencement, ennemi d’une recherche de stage à l’étranger ? » Pour la petite histoire cet article m’a permis d’obtenir quelques commentaires d’internautes qui m’ont donné des adresses de jobboard plutôt intéressants !

-> Les agences de placement

Quand on est étudiant, encore plus en école de commerce, l’argent n’est pas forcément notre meilleur allié. Quoique pour ma part j’ai réussi à allier depuis 3 ans les études au travail en alternance, donc j’ai réussi à survivre mais sans non plus être à l’aise jusqu’à la fin de ma vie (du mois ?). Quand vous devez partir à l’étranger pour une période de 4 mois, il faut dire que ça bouscule pas mal vos projets parce qu’il faut savoir que la grande majorité des stages ne sont pas rémunérés ou alors très peu ( 5£ par jour).

Recherche stage étranger

Exemple d’illustration utilisée par les fameuses agences …

En partant de ce constat on se dit qu’il va être difficile de survivre pendant cette période sans dormir quelques nuits dans sa voiture (bon ok il faut déjà une voiture …). Et c’est à ce moment précis que l’on tombe sur les magnifiques (ou pas) agences de placements ! LA solution miracle pour trouver un stage à l’étranger !

Alors tu l’as fait ? T’as contacté l’agence de placement « Paies pour un stage » ??

Et bien non, tout simplement parce que de base je trouve cette pratique quelque peu malsaine. Depuis quand est-il nécessaire de payer pour trouver un simple stage ? Si des entreprises recherchent des travailleurs c’est qu’il doit y avoir la possibilité de les trouver seul. Quel est l’intérêt de payer au minimum 500 € pour trouver un stage dans une entreprise qui ne voudra d’ailleurs peut être pas de vous mais qui vous acceptera pour prolonger le partenariat en place avec l’agence de placement ?

3ème étape : Changement de stratégie = candidatures spontanées + appel au réseau

Ne trouvant pas énormément d’offres de stages disponible sur les sites que je consultais, j’ai décidé d’opter pour une nouvelle stratégie : les candidatures spontanées. Je me suis donc lancé sur google.co.uk et google.ie avec une multitude de requête du style « web agency ppc », « webmarketing ppc » … Grâce à cette recherche j’ai découvert de très nombreuses agences, en arrivant sur les sites le premier réflexe est de chercher la page « careers » puis la page contact si la première recherche n’aboutie pas.

Cette stratégie a été beaucoup plus efficace en terme de retours, de nombreux mails demandant soit plus d’informations, soit proposant directement des entretiens. J’ai donc commencé à passer plusieurs entretiens par Skype/Téléphone en anglais bien entendu. Ne pratiquant presque jamais l’anglais et n’étant pas bilingue, je dois avouer que les entretiens par téléphone n’ont pas été vraiment évidents, surtout quand la réception n’était pas bonne ! J’ai retenu un meilleur souvenir de mes entretiens Skype, quand le réseau est fluide et clair ça change déjà beaucoup de choses !

J’ai également beaucoup solliciter mon réseau pour me mettre en relation avec des personnes situées à l’étranger, beaucoup de personnes (très) sympathiques m’ont aidé mais malheureusement rien n’a été conclu au final. Il y avait plusieurs blocages dont notamment la durée du stage qui ne pouvait excéder 4 mois … Merci l’école :).

Et donc, résultat de cette recherche ?

Au final je dois avoir envoyé une bonne centaine de candidatures en Angleterre & Irlande, j’ai passé 5 véritables entretiens dont 3 qui se sont vraiment bien passés mais je n’ai malheureusement eu aucune réponse positive, pour X & Y raisons … Ah si j’oubliais, j’ai eu des retours positifs mais pour des stages non rémunérés en plein centre de Londres … Inutile de vous dire que je m’imaginais mal sans ressources pendant 4 mois dans une des villes les plus chères d’Europe.

J’ai donc décidé de me tourner vers la Belgique après une grande réflexion, dans l’idée de profiter d’une expérience solide au détriment du travail de la langue anglaise. Mon envoi de candidatures spontanées en Belgique a obtenu un succès beaucoup plus important, beaucoup d’appels téléphoniques directement pour me proposer des entretiens. Me voila donc à Bruxelles en poste pour 4 mois sur des missions de SEA/SEO ainsi que du Community Management. Je continuerai à peaufiner mon anglais sur le site BBC Learning et en consultant des articles rédigés en anglais ;).

Si j’avais quelques conseils à donner aux étudiants qui partiraient en recherche d’un stage à l’étranger ce serait les suivants :

  • commencez au plus vite
  • ne vous découragez pas malgré les difficultés à trouver des offres de stage
  • économisez avant votre départ car les rémunérations sont quasiment nulles
  • sollicitez votre réseau
  • fouillez dans les jobboards et les sites étrangers de petites annonces tels que : Gumtree, Milkround …
  • tentez votre chance avec les candidatures spontanées en essayant des objets d’e-mails percutants
  • si dépenser plus de 500€ pour de la mise en relation ne vous fait pas peur, faites appel à une agence 😉 …

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Conseils pour la recherche de stage webmarketing à l’étranger" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



2 réponses à “Conseils pour la recherche de stage webmarketing à l’étranger”

  1. Direct Emploi dit :

    Merci Mikael pour avoir partager cette expérience. Il est vrai qu’il est difficile de trouver un stage à l’étranger, que ce soit dans le e-marketing ou dans un autre secteur. Bien qu’il est plus facile dans certain pays de trouver un stage dans un secteur précis, je veux parler du Luxembourg où l’on aura moins de difficulté de trouver un stage en Finance ou en Audit.

    Vos derniers conseils sont très bons et très pertinents, je rajouterai peut-être un dernier conseil (que vous avez déjà suivi lors de votre recherche de stage à l’étranger) : ne pas se cantonner à un seul pays (généralement le pays de ses rêves). Il ne faut en effet pas hésiter à postuler pour d’autres pays moins « glamours » car l’expérience tirée de ce stage à l’étranger sera tout autant enrichissante.

  2. Karen dit :

    Pas trés encourageant tout ca lol, c’est un peu la galère c’est ca? lol punaise c’est clair que déjà trouver un stage en France c’est pas facile , pourquoi d’ailleurs je comprends pas, c’est de la main d’oeuvre gratuite corvéable à l’envie mais à l’étranger laisse tomber.Je pense que déjà pour y arriver il faut essayer de s’adapter au pays et à sa facon de travailler, son mode de communication, de recrutement, finalement se plonger dans une nouvelle culture, avant meme de décrocher le fameux sésame… c’est loin d’etre une sinécure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *