Blog E-Works » L'actu du Web » Les chiffres clés du e-commerce en France sur T2 2019

Les chiffres clés du e-commerce en France sur T2 2019

le 15 octobre 2019 0 commentaire Publié par
baromètre des ventes en ligne en France en 2019

Médiamétrie a tout récemment rendu public son baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France en 2019 à l’occasion du salon Paris Retail Week qui s’est tenu du 24 au 26 septembre dernier à Porte de Versailles. Cette enquête à été réalisée grâce à la participation des sites e-commerce leaders dans leur secteur et à 9 plateformes sécurisées de paiement. L’heure est au bilan, découvrons les chiffres sans plus attendre.

+12,6% de croissance au second trimestre

Avec 1,5 million de cyberacheteurs de plus en l’espace d’un an, on peut dire que le marché du e-commerce maintient son dynamisme porté par une augmentation de la fréquence d’achat et une augmentation des internautes de plus en plus conséquente. En effet, 415 millions de transactions ont été réalisées sur internet ce qui représente une croissance de 19,7% depuis 2018. Ces 10 dernières années, le nombre d’achat en ligne a été multiplié par 6. Au second trimestre 2019, le CA du e-commerce français a augmenté de 12,6%. Le volume des ventes en ligne représente 24,7 milliards d’euros. En totalisant les ventes de ce premier semestre 2019, le chiffre d’affaires se rapproche de la barre des 50 milliards d’euros (24,9 milliards de janvier à mars et 24,7 du mois d’avril au mois de juin) Alors qu’on ne dénombrait que 14 500 sites marchands actifs en 2005, au second trimestre 2019, leur nombre a bondi de 18% en un an.

Un nombre de cyberacheteurs en constante augmentation

39 millions c’est le nombre d’internautes qui ont déjà acheté sur internet au cours de ce 2ème trimestre 2019, ce qui correspond à 87,7% d’entre eux. D’après la Directrice du Département Consumer Insights de Médiamétrie, Jamila Yahia-Messaoud :“avec 1,5 million de cyberacheteurs supplémentaires conquis en 1 an, Internet ne cesse de croître dans les pratiques d’achat des internautes français. Des achats qui concernent aujourd’hui tous les types de produits, y compris les produits dits responsables. Les plus jeunes en particulier s’interrogent volontiers sur cet achat responsable, auquel internet contribue sensiblement”

Un panier moyen toujours faible malgré une fréquence d’achat en progression

On assiste à un phénomène récurrent depuis plusieurs années, celui d’un panier moyen en chute libre. Bien qu’il connaisse une baisse constante (-5,9% en un an) passant de 63 euros au premier trimestre pour avoisiner les 60 euros, le nombre moyen d’achats par acheteur continue de grimper (+13%). En effet, le nombre moyen d’achats réalisés par internaute, soit 12,8 achats par acheteur sur le trimestre vient compenser cette baisse. Au total, les cyberacheteurs ont dépensé en moyenne 766 euros au cours de ce trimestre. Le panier moyen et la fréquence d’achat sont des indicateurs clés du e-commerce qui reflètent parfaitement les évolutions du comportements d’achat sur internet.

Des internautes de plus en plus nombreux à consommer « eco-responsable »

Cet enquête nous révèle une nouvelle tendance celle d’un mode de consommation eco-responsable. D’après les résultats, les consommateurs français sont de plus en plus sensibles aux produits responsables. D’ailleurs, 70 % des cyberacheteurs se déclarent prêts à privilégier des achats sur des sites marchands adoptant des démarches éco-responsables. D’autres se disent également disposés à dépenser largement plus pour leur commande. Les cyberacheurs  se basent davantage sur des critères relatifs à l’économie responsable (écologique et éthique) lors de leurs achats en ligne. Ces conditions vont, toutefois différer selon la tranche d’âge du consommateur :

  • 69% des consommateurs âgés de 15 à 34 ans se déclarent incités à visiter un site parce qu’il met en avant des démarches de commerce responsable
  • 85% des cyberacheteurs « Senior » (50 à 64 ans) sont plus attentifs au pays d’origine du produit qu’ils achètent.
  • 40% des internautes français se disent prêts à payer leur achat un peu plus cher, à condition que le vendeur leur propose des modes de communication et de livraison qui soient éco-responsables.

Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad, déclare : « pour la première fois,  notre sondage démontre que le réflexe achat-responsable gagne de plus en plus de terrain sur internet. 70% des consommateurs se déclarent prêts à privilégier les sites e-commerce qui adoptent des démarches éco-responsables et certains se disent même disposés à payer un peu plus cher pour leur commande. Nul doute que ces résultats devraient contribuer à accélérer le développement des politiques RSE chez les e-commerçants français. »

Hausse de 7% pour les biens de grande consommation sur les sites leaders

D’après la Fevad, les produits grand public ou biens de grande consommation se vendent mieux sur internet bien que la consommation globale soit en baisse. Les ventes de produits grand public du panel iCE 100, qui mesure la croissance sur un échantillon constant d’une centaine de sites, parmi les sites leaders, affichent une croissance de 7,1% malgré un contexte de léger recul de la consommation globale des ménages, selon les informations communiquées par la Banque de France. Il convient de que cette baisse globale a épargné  certains secteurs.

C’est le cas du marché de l’équipement de la maison qui est notamment le plus dynamique en e-commerce, pour tout ce qui concerne le mobilier, électroménager ou encore le linge de maison. Concernant les ventes de produits aux professionnels du panel iCE 100, ils connaissent également une bonne progression, avec une croissance de 16,1% au deuxième trimestre. Concernant le marché du e-tourisme qui a connu une période de ralentissement dues aux grèves, on note une légère progression identique à celle des agences de voyage on et off line avec un volume d’affaires des réservations +15% après +4% comme nous avons pu le voir dans le baromètre e-commerce du 1er trimestre 2019.

Les ventes sur mobiles et sur les places de marché ont la côte

Les internautes français réalisent de plus en plus d'achat depuis leur smartphone

Les achats effectués sur un terminal mobile (smartphone, tablette) gagnent de plus en plus de terrain. En 2019, les mobinautes ont réalisé 25% de ventes en plus qu’en 2018. La tendance du m-commerce se confirme. Le volume des ventes sur mobile représente 38% du chiffre d’affaires total des boutiques en ligne, soit 4 points de plus depuis un an pour les sites qui participent au panel iCM. Les ventes sur les places de marché, quant à elles, continuent leur progression de plus en plus rapide contrairement aux ventes en propre. La croissance du volume d’affaires réalisé sur les marketplaces du panel iPM se maintient avec +15% sur le second trimestre. Sur un an, elles ont gagné 2 points de plus dans le volume d’affaires des sites de l’iPM. Les ventes sur les places de marché représentent 34% du volume d’affaires global des sites qui les hébergent.

Classement des 15 sites et applications e-commerce les plus visités en France au 2 ème trimestre 2019 ( Internet Global 3 écrans)

  1. Amazon : 29 876 000 visiteurs uniques/mois – 47,7% des internautes français couvert – 4 968 000 visiteurs uniques moyens/jour
  2. Cdiscount : 19 622 000 visiteurs uniques/mois – 31,3% des internautes français couvert – 2 001 000 visiteurs uniques moyens/jour
  3. Veepee (ex vente-privée.com) : 14 136 000 visiteurs uniques/mois – 22,6% des internautes français couvert – 2 960 000 visiteurs uniques moyens/jour
  4. Booking.com : 13 681 000 visiteurs uniques/mois – 21,8% des internautes français couvert – 1 123 000 visiteurs uniques moyens/jour
  5. Fnac : 13 368 000 visiteurs uniques/mois – 21,3% des internautes français couvert – 921 000 visiteurs uniques moyens/jour
  6. Carrefour : 12 633 000 visiteurs uniques/mois – 20,2% des internautes français couvert – 1 172 000 visiteurs uniques moyens/jour
  7. Oui SNCF : 12 402 000 visiteurs uniques/mois – 19,8% des internautes français couvert – 1 186 000 visiteurs uniques moyens/jour
  8. E.Leclerc : 11 677 000 visiteurs uniques/mois – 18,6% des internautes français couvert – 1 132 000 visiteurs uniques moyens/jour
  9. eBay : 11 343 000 visiteurs uniques/mois – 18,1% des internautes français couvert – 1 231 000 visiteurs uniques moyens/jour
  10. Vinted : 10 866 000 visiteurs uniques/mois – 17,3% des internautes français couvert – 2 848 000 visiteurs uniques moyens/jour
  11. Wish : 10 517 000 visiteurs uniques/mois – 16,8% des internautes français couvert – 1 426 000 visiteurs uniques moyens/jour
  12. Leroy Merlin : 10 512 000 visiteurs uniques/mois – 16,8% des internautes français couvert – 757 000 visiteurs uniques moyens/jour
  13. Groupon : 10 502 000 visiteurs uniques/mois – 16,8% des internautes français couvert – 1 299 000 visiteurs uniques moyens/jour
  14. Airbnb : 9 655 000 visiteurs uniques/mois – 15,4% des internautes français couvert – 940 000 visiteurs uniques moyens/jour
  15. Darty : 8 253 000 visiteurs uniques/mois – 13,2% des internautes français couvert – 484 000 visiteurs uniques moyens/jour

Source : La Fevad

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Les chiffres clés du e-commerce en France sur T2 2019" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *