Entretien de fin de période d’essai : nos conseils pour le réussir

le 28 octobre 2020 0 commentaire Publié par
emploi-e-commerce-paris-lyon-recrutement

Une fois embauché, vous allez devoir respecter une période d’essai qui varie en fonction de votre fonction et de la convention collective en vigueur dans votre entreprise. Si vous pensez avoir fait vos preuves pendant cette période, vous pouvez être tenté de vous présenter à l’entretien sans aucune préparation. C’est sans aucun doute l’erreur qui peut vous coûter votre si précieux CDI.

Sachez que pendant toute cette période, l’employeur peut décider de mettre fin à votre contrat sans réellement devoir se justifier. Vous devez donc absolument assurer à ce rendez-vous avec votre supérieur !

[Webinar partenaire] Découvrez les tendances marketing & parcours client en 2021 !

Ne ratez pas cette formation en ligne gratuite Tendances marketing & parcours clients 2021 organisée par Trustpilot le 21 janvier 2021 à 11h.

Vous découvrirez :

  • - Quelles sont les tendances d'achat et attentes des consommateurs en 2021 ?
  • - Comment répondre à l'évolution des besoins clients ?
  • - Comment acquérir et fidéliser ses clients grâce aux avis et au paiement ?

Comprendre pourquoi cet entretien a lieu

Généralement, cet entretien est une formalité et date le début de votre intégration définitive dans l’entreprise. Cette entrevue est l’occasion de faire le point autant du côté de l’employeur que du côté de l’employé. Le supérieur hiérarchique va commencer par faire le point sur les objectifs qui ont été remplis ou non, sur son intégration à l’entreprise et sur son travail en général. De son côté, l’employé pourra exprimer son ressenti, son niveau de bien-être, ses facilités et ses difficultés à remplir les tâches qui lui sont demandées.

Si les deux parties sont d’accord sur le fait que le travail est bien réalisé, le CDI est alors définitivement conclut. Lors de cet entretien, il faut donc se montrer sous son meilleur jour et avoir des arguments solides pour justifier ses paroles.

L’entretien se prépare dès l’intégration

Dès le premier jour où vous allez arriver dans l’entreprise, votre manager va vous observer. Il va autant surveiller votre travail que votre capacité à vous intégrer et à respecter les règles de la société. Le salarié quant à lui doit profiter de cette période d’essai pour se former, sympathiser avec son équipe de travail et déterminer s’il se sent bien ou non à ce poste.
Vous l’aurez compris : dès le premier jour, il est primordial de montrer toutes ses qualités.

Vous devez impérativement être ponctuel, prendre le temps de vous présenter et de saluer vos collègues, prendre connaissance du règlement intérieur de l’entreprise et prendre possession des tâches qui sont désormais les vôtres avec autonomie. Lors de l’entretien de fin de période d’essai, il se peut tout à fait que votre supérieur vous pose des questions sur les horaires, sur les règles, sur les postes de vos collègues et sur le code vestimentaire en vigueur dans les locaux.

Vous devez être imbattable et être capable de répondre dans la seconde qui suit. Cette entrevue va donc se préparer petit à petit au fil des jours.

Rester calme tout au long de l’entretien

Pendant cette entrevue, il est tout à fait possible que vous entendiez des paroles qui ne vous plaisent pas forcément. Votre manager peut revenir sur des traits de votre personnalité, sur votre façon de travailler ou sur des comportements qui ont pu poser un problème. Pendant toute la durée de l’entretien, essayez de rester calme et serein. Ne montrez jamais que vous êtes atteint et agacé. Si le supérieur met en lumière un de vos défauts, montrez-lui que vous êtes capable de vous améliorer et que vous travaillez dessus. Chaque comportement peut amener une question. À chaque fois que vous faites quelque chose de l’entreprise, essayez de préparer une réponse justifiée et objective si jamais votre manager vous pose une question dessus ensuite.

Être honnête

Lors de l’entretien de fin de période d’essai, le manager commencera toujours par faire un point sur votre travail et sur votre capacité à vous adapter au poste. Il cherchera ensuite à connaître votre ressenti et votre décision pour la suite. En effet, vous pouvez tout à fait décider de partir de vous-même si vous jugez que le poste ne vous convient finalement pas.
Ne cherchez pas à minimiser vos échecs. Vous êtes nouveau dans l’entreprise, il se peut que vous n’ayez pas eu le temps de remplir tous les objectifs ou que vous ayez fait face à une difficulté.

Il faut parfois reconnaître ses torts et ses déceptions. Plus vous êtes honnête et sincère, plus votre supérieur fera preuve d’empathie et de bienveillance à votre égard. De plus, il peut prendre la décision de vous envoyer en formation pour que vous puissiez coller parfaitement aux fonctions qui vous sont attribuées s’il souhaite vous garder malgré vos difficultés. Reconnaître ses échecs n’est pas forcément synonyme de licenciement et de rupture de la période d’essai.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Entretien de fin de période d’essai : nos conseils pour le réussir" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 2 000 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *