Cookies & traceurs publicitaires : voici les nouvelles règles de la CNIL en 2020

le 22 octobre 2020 0 commentaire Publié par
cookies-traceurs-publicitaires-regles-cnil-2020

Quelles sont les nouvelles règles pour un meilleur traçage en 2020 ?

Depuis l’arrivée d’Internet ou presque, il est parfaitement possible de tracer les internautes en fonction des sites sur lesquels ils vont. En effet, si vous vous rendez sur un site Internet de vente de chaussures, vous pourrez facilement voir des publicités de ce dernier sur d’autres sites, c’est ce qu’on appelle le retargeting. Le traçage est partout ou presque. Néanmoins, la CNIL a décidé de se pencher sur la question. Et il est important de noter que de nouvelles règles ont pu voir le jour. Voici quelques éléments explicatifs qui devraient certainement vous aider à mieux comprendre les nouvelles règles de la CNIL :

– Concernant l’information des personnes : dans tous les cas, l’internaute doit vraiment être tenu au courant si ce dernier doit être tracé sur un site web, mais également sur d’autres sites. Il doit également pouvoir accepter ou refuser ce traçage sans aucun souci.
– Concernant le consentement des utilisateurs : si un internaute décide de naviguer sur le site sans avoir accepté les cookies, cela n’est pas vu comme un consentement, bien au contraire. Ces derniers doivent tout simplement consentir à l’usage des cookies en cliquant simplement sur « accepter ». Ils doivent vraiment faire un acte précis pour les accepter. Il doit également être facile de refuser les traceurs également.

[Nouveau] Étude sur le comportement des consommateurs face aux avis clients !

Ne ratez pas cette étude à télécharger : Trustpilot a décortiqué le comportement des consommateurs français face aux avis clients, et leur impact sur la confiance en ligne.

Cette analyse, l'une des plus complètes sur le sujet, vous donnera les clés pour comprendre le rapport des consommateurs vis-à-vis des marques, des produits & services qu'ils achètent.

Quelles sont les recommandations de la CNIL à ce sujet ?

Néanmoins, il est tout de même important de noter que la CNIL a fait trois recommandations fondamentales que tous les sites devraient suivre :

– Une interface ou une bannière devrait contenir un bouton « tout accepter » et aussi « tout refuser », pour vraiment laisser un vrai choix à l’internaute qui arrive sur une page web.
– Les sites qui peuvent garder le consentement aux cookies pendant une durée donnée doivent obligatoirement en informer les internautes. Notons également que le refus doit être gardé à chaque visite de l’internaute : il ne doit pas avoir une nouvelle fenêtre s’ouvrir pour savoir si oui ou non ces données peuvent être tracées.
– Si le traçage de l’internaute permet un suivi efficace vers d’autres sites, l’ensemble des sites visés doivent demander l’accord de l’internaute concerné. Notons également que cela permet vraiment de connaître la portée de son consentement.

Comme vous pouvez le constater, il est impératif de prendre en compte ces quelques règles lors de la création de votre site Internet. Les internautes doivent également être tenus au courant des différents traçages possibles.

Que dit la réglementation sur le ciblage publicitaire ?

Il est tout de même important que la CNIL, à la suite de la loi RGPD, a décidé de mettre en place un plan d’action sur le ciblage publicitaire. Tout d’abord, la Cnil a mis en place une formation en ligne sur la protection des données, sous la forme d’un Mooc gratuit en libre accès. En juillet 2019, la CNIL a simplement rappelé les exigences concernant le droit applicable. En 2020, elle a lancé un vrai projet de recommandation qui invitait les internautes et les professionnels du web à donner leur avis sur le consentement des internautes à être tracés ou non.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Cookies & traceurs publicitaires : voici les nouvelles règles de la CNIL en 2020" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 2 000 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *