Linkedin licencie près de 1000 collaborateurs et suspend ses recrutements

le 11 août 2020 0 commentaire Publié par
Les bureaux de Linkedin ou des employés on été licenciés à cause du Covid19

C’est un énorme coup dur pour LinkedIn que la crise sanitaire n’a pas épargné. Alors que l’entreprise californienne se portait très bien avant la pandémie du covid 19, celle-ci a été frappée de plein fouet. Le célèbre site de réseautage va devoir prendre des mesures suite à une réduction de ses activités. Retour en détail sur les mesures annoncées par la firme californienne.

Covid 19 : suppression de 960 emplois chez LinkedIn

Le 20 juillet dernier, le réseau social professionnel LinkedIn a annoncé des mesures de licenciement et l’arrêt des recrutements. En effet, la firme californienne explique qu’elle doit se séparer de certains de ses collaborateurs qu’elle emploie à travers le monde. Ce sont près de 960 salariés qui travaillent au pôle commercial, soit 6% de sa main d’oeuvre, qui sont concernés par cette vague de licenciements. Cette réduction des effectifs touche particulièrement les employés des branches Global Sales et Talent Acquisition de LinkedIn (GSO et GTO).

La crise sanitaire du Covid 19 a terriblement impacté le marché de l’emploi qui se trouve en chute libre. Il faut croire que Le Covid19 n’a épargné personne. Comme le précisait Ryan Roslansky, le PDG de LinkedIn qui succède à Jeff Weiner depuis  près de deux mois : ”LinkedIn n’est pas immunisé contre les effets de la pandémie mondiale. […] Je veux que vous sachiez que ce sont les seuls licenciements que nous prévoyons« 


Le cap des 2 milliards de dollars franchi pour la première fois au premier trimestre 

Vous vous êtes certainement demandé pourquoi LinkedIn en est arrivé à licencier ses employés alors que son parc d’utilisateurs n’a jamais été aussi imposant avec 700 millions de membres à son actif ? Pour comprendre les raisons de ce plan de licenciement, il faut savoir que la grande partie des revenus de la firme provient des solutions de recrutements qu’elle commercialise aux entreprises.

Avec la pandémie, ces mêmes entreprises ont vu leur activité baisser de manière conséquente alors que d’autres ont dû déposer le bilan ce qui a engendré une chute du marché de l’emploi. Les revenus publicitaires en baisse dans de nombreux secteurs sont aussi à l’origine de ce déclin d’activité. Alors qu’au premier trimestre le réseau social professionnel avait enfin dépassé la barre symbolique des 2 milliards de dollars de chiffre d’affaire, elle se voit brusquement freiner dans son élan quelques mois plus tard.

Couverture sociale privée, accompagnement, 10 semaines d’indemnités… des mesures pour accompagner les employés vers la sortie

LinkedIn a également annoncé la mise en place d’un ensemble de modifications d’un point de vu organisationnels et géographiques pour soutenir ses employés. En effet, les salariés visés par ces suppressions d’emploi ne seront pas informés au même moment.

  • Amérique du Nord, Brésil ainsi que certaines parties de la région APAC : les employés ont normalement été notifiés des impacts sur leurs carrière dans les 24 heures qui ont suivi l’annonce de LinkedIn. Ils continueront d’exercer leur emploi jusqu’au 21 août. 
  • Dubaï : les salariés concernés ont également été informés dans les 24 heures après la décision du géant californien mais resteront au sein des bureaux de LinkedIn jusqu’au 29 septembre.
  • Irlande, Royaume-Uni et d’Australie : les collaborateurs ont déjà été avertis des impacts potentiels sur leurs emploi.
  • France, en Suède et Espagne : ils en sauront davantage courant août, et les employés italiens en septembre.

Le directeur général Ryan Roslansky se veut rassurant et explique que :  » Pour continuer à nous adapter et à faire évoluer l’entreprise comme nous le faisons, nous devons nous assurer que nous concentrons nos efforts et nos ressources sur nos priorités les plus stratégiques afin de préparer l’entreprise à réussir aujourd’hui et dans le futur. Lorsque nous avons examiné de près l’entreprise, nous avons estimé que nous devrions prendre des décisions difficiles”.

Les employés se verront attribués un soutien financier, médical et professionnel pour une transition de carrière en douceur. Ils pourront également garder tous les équipements que la firme avait mis à leur disposition dans le cadre de leur fonction et bénéficieront d’autres avantages.

[Nouveau] 5 formations gratuites sur le digital & retail !

Trustpilot organise une journée de formations en ligne "Digital Masterclasses" gratuites et accessibles à tous. 5 sessions d'experts qui auront lieu Jeudi 8 octobre 2020 pour vous aider à développer vos campagnes Google Ads, mettre en place une stratégie e-commerce efficace, optimiser votre parcours client, ou encore exploiter les avis clients pour booster vos ventes.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Linkedin licencie près de 1000 collaborateurs et suspend ses recrutements" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 2 000 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *