Interview Clément Toulemonde, salarié et Account Strategist chez Google Dublin

le 21 septembre 2012 0 commentaire Publié par

Nous inaugurons une nouvelle rubrique « Leaders du Web »  qui sera une série d’interviews de salariés qui travaillent chez les acteurs majeurs du web et du digital.

Et quand on parle de leader, quoi de mieux que de commencer cette série d’interview par un salarié de … chez Google ! Et oui, chez E-Works, on va chercher les infos les plus intéressantes là où elles se trouvent, en n’hésitant pas à poser les questions que tout le monde se pose 🙂

Nous vous invitons donc à lire l’interview de Clément Toulemonde, Googler (NDR : salarié de Google) depuis 2 ans et demi au HQ de Dublin, qui nous parle de la vie en entreprise, de l’état d’esprit en interne, des méthodes RH, de salaire etc. Il tient également un blog qui contient d’excellents articles que nous vous invitons à lire pour en savoir plus : http://www.blog-entrenet.com

Bonjour Clément, peux-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?
Bonjour à tous, je suis un passionné du web depuis tout petit : mon premier PC familial était doté d’un modem en 56k, je créais des sites avec bloc-notes, hébergé sur Multimania. C’était en 1995… un autre monde. Depuis ma vie a bien changé, et j’ai la chance de bosser dans une entreprise qui vit par et pour le Web. Mais bon, je ne me limite pas qu’à cela : j’aime passer du temps avec ma famille et amis, voyager, profiter de la vie… réelle.

Tu travailles chez Google, et tu tiens également un blog qui parle beaucoup de Google vu de l’intérieur. C’est rare de lire des infos aussi détaillés et plutôt appréciable. Ça ne t’a a pas posé trop de problème en interne ?
C’est une bonne question, avant d’arriver chez Google, je parlais beaucoup de… Google. Une fois à l’intérieur, mon rythme s’est beaucoup ralenti. Non pas par manque d’inspiration, mais plus parce qu’il est difficile pour mon lectorat de différencier mon point de vue, avec celui de l’entreprise.

A la moindre hypothèse à propos d’un produit, quelqu’un peut penser que c’est en bêta interne. Une hypothèse peut aussi se réaliser dans le futur… et la ça devient compliqué de me positionner.
Avec du bon sens, cela se passe bien. Le danger vient plus d’inattention sur des réseaux sociaux. Sur un Blog, c’est bien cadré et nous avons une équipe d’aide, des ressources internes qui assistent les nombreux Googler blogueur à communiquer, sans prendre de risque.

Tu veux dire que tu peux faire relire ton article à une personne pour qu’elle “valide” son contenu par exemple ?
C’est pas obligatoire, mais si jamais tu as un doute oui. Je l’ai fait pour certains de mes articles.

Parles-nous du poste que tu occupes.
Je travaille depuis 2 ans et demi dans dans l’équipe SMB Services. On s’occupe avec une trentaine de collègues d’aider les PME à utiliser nos services de publicités en ligne. C’est du support client, donc très intéressant, mais exigeant. Depuis mon premier jour, j’ai eu la chance de bosser trois mois en Pologne, trois mois chez Google Apps et 6 mois avec des sous-traitants.

Quel parcours / formation as-tu ?
Parcours plutôt atypique pour un Googler, Bac STT, IUT TC et puis un Grenoble Ecole de Management. J’ai évité la case Prépa, donc eu la chance de voyager pas mal, prendre mon temps en césure et stages afin d’arriver avec des compétences dans l’entreprise.

L’exigence d’être forcément un bac+5 en provenance d’une grande université est-elle une réalité ? Comment un Bac+3 peut compenser par exemple et maximiser ses chances d’être embauché ?
Si vous vérifiez les offres de Google, il est indiqué que si vous n’avez pas le niveau universitaire, il doit être compensé par de l’expérience. Après cela dépend des pays, en France le bac+5 est difficilement évitable, en Angleterre, une licence est suffisante.

Quelle est ta journée type chez Google ?
En ce moment, beaucoup de suivi de projets. Meeting avec les différentes équipes, suivi des progrès, résumés etc… Je passe aussi beaucoup de temps à répondre à des questions sur les produits, pour aider les collègues à répondre aux clients. Ce qui rend le travail chez Google exceptionnel, c’est l’environnement dans lequel on évolue (la qualité des employés, des locaux, et le réactivité de l’entreprise) plus que les postes. Comme dans toutes les entreprises, il y a une routine qui s’installe, mais chez Google, jamais sous la même forme.

Tu as rédigé un excellent article de conseils pour postuler chez Google. As-tu d’autres conseils avec le recul que tu pourrais donner à nos lecteurs ?
Il est important de vérifier le niveau demandé avant de postuler. Pour les gens qui sortent d’école, il est préférable de s’orienter vers les postes “Associate” l’équivalent de Junior. Beaucoup de personnes vont avoir tendance à postuler à plein de postes. Ce n’est pas top, car difficile à expliquer lors d’un entretien. L’important, c’est de montrer que vous êtes intéressant, de susciter le désir de vous rencontrer. Chaque personne rencontrée doit vous trouver canon, sinon c’est négatif.

Si un seul Googler ne t’apprécie pas, ça peut bloquer la validation ?
Si le courant n’est pas passé avec une des personnes que tu as eu en entretien… cela risque de compliquer les choses. Mais nous débattons ensemble, on va pour le consensus.

Pour intégrer Google, on postule, on passe plusieurs entretiens (téléphoniques, physiques), on est finalement accepté. Comment se déroule l’intégration ?
L’intégration est un super souvenir. A Dublin, nous recrutons en général par groupe, donc la formation se fait par dizaines de personnes qui commencent en même temps. Les deux premiers mois sont comme une université d’été, en mode Erasmus, avec un salaire à la clé. C’est donc bien la fête 🙂

La période d’essai se déroule comment ? La validation se fait-elle sur le feedback de plusieurs Googlers comme pour les entretiens ?
Cela ressemble beaucoup aux évaluations classiques des employés. Un point est fait au bout de 3 mois, puis un dernier au bout de 6. On discute des progrès du stagiaire, de son intégration dans l’équipe. Une des grosses différences, c’est qu’on ne demande pas directement l’avis des collègues, mais le chef d’équipe est en général conscient de ces aspects. L’évaluation des pairs arrive plus tard, une fois la période d’essai passée.

L’évaluation des pairs va donc plutôt jouer sur les missions qui te seront confiées voire ton évolution de carrière ?
Non, pas vraiment. L’évaluation des pairs à une influence sur l’avis que donnera ton supérieur sur tes performances trimestrielle. Nous évaluons le travail effectué et l’attitude professionnelle, plus que la personne, c’est un exercice de style assez unique mais important.

Google s’inspire beaucoup des modèles des universités américaines. Que peux-tu nous dire sur les « promos » Google et les mentors qui vous sont attribués ? Quels rôles jouent-ils dans votre carrière chez Google ?
Hum… cela mériterait un nouvel article sur le sujet 🙂 A Dublin, le niveau est plutôt compétitif. La majorité des employés sortent d’écoles, sont ambitieux et veulent progresser vite. Ils ont tendance à bouger régulièrement de postes. Souvent au bout de deux ou trois ans, il partent dans un nouveau pays. L’employé est éligible une fois que le niveau du travail fourni est au dessus des attentes. Comme toutes les grosses entreprises, il faut savoir communiquer et se faire connaître des supérieurs. Le tout est très scolaire, bien ficelé et un temps considérable est passé à l’évaluation personnelle et de ses collègues.

Au niveau des Mentors, c’est plus informel. Souvent les employés vont trouver une personne avec qui le courant passe bien pour parler carrière, se faire conseiller. D’une manière générale, les employés sont très accessibles et ouverts. Des ‘recruitment fair’ sont aussi organisés régulièrement, afin de pouvoir changer d’équipe.

Peut-on parler de salaire ? Comment définierais-tu la rémunération en entrée de poste chez Google ?
Google essaye d’être juste au dessus du marché, afin d’attirer les talents. Il est difficile de donner des chiffres dans la mesure où cela change régulièrement, en fonction des métiers et domaines. J’ai commencé avec un salaire de 29000 euros, inférieur à ce qu’on me proposait en agence à Lille. Cependant, 6 mois après toute la boite a été augmentée. En 2 ans et demi, j’ai été augmenté régulièrement, ce qui me permet d’être bien payé, sans compter tous les avantages supplémentaires, qui sont nombreux.

On connait les avantages type restauration gratuite sur place, salles de jeux et de détente, voire coiffeur. Peux-tu nous indiquer les récents avantages proposés peu connus ou les plus utiles pour toi ?
La possibilité de travailler de chez soi ou d’un autre bureau. Nous pouvons entrer dans tous les bureaux du monde, et travailler sans encombres, pour moi c’est le meilleur avantage. Après, les massages sont offerts à ton anniversaire, ça c’est cool aussi. Les avantages sont différents en fonction des pays et l’entreprise s’y retrouve dans l’ensemble, car nous passons beaucoup de temps au bureau.

Comment se répartie la rémunération entre fixe et variable ?
Culturellement, Google est une entreprise d’ingénieurs donc tout dépend de l’équipe: ceux qui vendent vont avoir une part de variable plus importante, avec des bonus régulier. Étant en support, mes bonus sont annuels.

Comment se déroulent les augmentations de salaires ? Quels critères déterminent le fait d’en obtenir une ? De combien de % peuvent-elles être ?
Je l’ai déjà un peu expliqué tout à l’heure. Je ne peux pas donner plus d’info.

Cela fait plus de 2 ans et demi que tu es en poste chez Google. As-tu des appréhensions sur ta poursuite de carrière ? Où te vois-tu dans 3 / 5 ans ?
Des appréhensions, non pas vraiment, il faut savoir être patient et conscient de la situation économique. Je n’ai aucune raison de quitter l’entreprise pour le moment. La mobilité interne étant bonne, j’espère me développer en tant que chef d’équipe, et travailler sur des produits plus complexes.

Vers quel type de société, tes anciens collaborateurs qu’on appelle les Xooglers se dirigent-ils de manière générale ?
Difficile de donner une réponse. Il faut comprendre que la variété des profils est énorme chez Google, donc les rebonds sont nombreux et dans tous les sens. Beaucoup de mes amis on tenté de monter leur boite, certains sont revenus au bercail, d’autres prennent un congé annuel.

Après un départ de chez Google, il est facile de réintégrer l’entreprise suite à un échec de projet d’entreprise ou un changement d’avis ? J’imagine que tu passes quand même des entretiens…
Oui, évidemment. Mais en général tu connais bien le système et comment gérer les entretiens. Mais bon, comme expliqué un peu plus haut, c’est pas forcément facile de convaincre tout le monde.

Une anecdote particulière à nous évoquer ?
Les Googlers se reconnaissent souvent entre eux, même sac à dos, même ordinateur, même téléphones etc. Sur un vol professionnel entre Varsovie et Paris, j’ai remarqué deux collègues, que je ne connaissais pas, rien qu’a leur téléphone. C’est une grande famille dans un petit monde.

Merci à Clément Toulemonde d’avoir joué le jeu et répondu à nos questions. Vous pouvez le suivre sur Google + : Clement Toulemonde ou retrouver son profil LinkedIn. N’hésitez pas à poser des questions en commentaires de l’article, Clément se fera un plaisir d’y répondre.

Votre livre audio gratuit sur Audible d'Amazon

[Nouveau] Gratuit : Téléchargez votre premier livre audio sur Audible !

Connaissez-vous Audible ? C'est le service incontournable d'Amazon de livres audios, de divertissement et d’éducation audio conçu pour la mobilité. Pour tester gratuitement et sans engagement le service, profitez de l'offre spéciale : téléchargez le livre audio de votre choix parmi 400 000 références !

Vous pourrez écouter votre livre audio sur l'appli Audible disponible sur iOS et Android.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Interview Clément Toulemonde, salarié et Account Strategist chez Google Dublin" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 2 000 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *