Blog E-Works » Lexique du digital » Maillage interne : définition et exemple de maillage interne en SEO

Maillage interne : définition et exemple de maillage interne en SEO

le 19 novembre 2019 0 commentaire Publié par
Lexique_Web_E-Works-Maillage-Interne

En matière de référencement naturel, vous avez probablement entendu de nombreux termes associés pour améliorer votre SEO, et il est parfois compliqué de tout comprendre. Ainsi, il est important de bien comprendre chaque notion pour pouvoir les maîtriser et les appliquer. Parmi toutes ces techniques, il existe le maillage interne. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Quelles sont ces avantages ?

Qu’est-ce que le maillage interne ?

Le maillage interne est une technique d’optimisation du référencement naturel qui consiste à organiser les pages internes d’un site web au travers de liens hypertexte placés redirigeant vers une autre page du même domaine.

Cette technique a un double rôle : le maillage interne optimise la navigation en orientant les internautes vers les pages les plus pertinentes, et il permet d’optimiser le SEO par la mise en avant de certaines pages auprès des robots d’indexation des moteurs de recherche. En effet, plus une page recevra de liens interne pertinents, plus elle sera comprise des moteurs de recherche et jugée comme importante. Attention, il faut malgré tout ne pas abuser des liens et les utiliser par parcimonie lorsque cela est justifiée et pertinent pour l’internaute.

Par ailleurs, le maillage interne permet de répartir le « link juice » des pages les plus populaires comme la page d’accueil (les effets bénéfiques en SEO que peut transmettre un lien à un autre lien), ou même de pratiquer des cocons sémantique (système d’architecture SEO orienté sur le lien sémantique notamment avec le maillage interne).

Maillage interne et avantages

Comme nous l’avons déjà évoqué précédemment, cette technique offre de nombreux avantages notamment en matière de référencement naturel. Dans un premier temps, la mise en place d’un maillage interne est un élément important du SEO « on-site » à savoir le référencement au niveau du site web et de ses contenus, et permet d’avoir un contrôle total sur l’ensemble de liens internes contrairement au netlinking.

Au-delà du SEO, le maillage interne offre des avantages en matière d’expérience utilisateur. En effet, un bon maillage facilite la création d’une structure optimisée au travers des liens internes afin d’orienter les utilisateurs et les moteurs de recherche vers les pages les plus importantes du site.

Pour conclure, la mise en place d’un maillage interne nécessite de prendre en compte :
– Les internautes afin d’optimisé la navigation sur le site web
– Les moteurs de recherche pour améliorer votre référencement grâce aux liens internes.

Cas d’usage du maillage interne

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il existe deux types de liens internes :
– les liens structurel, ils concernent les liens présents dans la structure de la page et sont généralement tous identique sur les autres pages : liens dans les menus, liens dans le fil d’Ariane, liens en footer ou en header
– les liens contextuel, ils concernent les liens placés dans le contenu textuel (phrase, titre, …). Généralement, ils sont informatif renvoyant vers une page dans la même thématique afin de compléter l’information évoqué dans la première page.

Enfin, pour faire un bon maillage interne, il existe de nombreux conseils à prendre en compte :

– La création de contenu :
Comme a pu le dire Bill Gates, « Content is king » donc vous ne pouvez que suivre son conseil ! En effet, le contenu est la base car plus vous avez de contenu, plus votre maillage pourra être efficace avec des liens de qualité et variés notamment pour rediriger vers des pages qui complètent les sujets traités.

– Optimiser le maillage :
Par lien profond, nous entendons des liens plus pertinents comme les liens entre deux articles. Ces liens ont un effet plus important et ils fonctionnent le mieux. A contrario, les liens vers les pages classiques comme « contact », « à propos » ou encore « mentions légales » auront moins d’impact car ils sont placés dans le menu.

– La pertinence des liens :
Il ne faut pas placer un lien juste pour le SEO, il avoir une vision « user » et placer des liens vers des contenus qui complètent ou appuient les propos tenus.

– la mise en place de liens en « dofollow » :
Il est important de placer les liens en dofollow pour profiter du link juice à travers les moteurs de recherche qui suivent le lien. Il est possible de demander aux moteurs de ne pas suivre le lien avec la mention rel= « nofollow » dans le lien.

– Limité le nombre de liens interne :
Généralement, il est conseillé de placer environ 4 ou 5 liens internes part article même si l’objectif est de rester pertinent et non d’en placer le plus possible.

– Ouvrez vos liens dans un nouvel onglet :
Pensez encore une fois à l’utilisateur et pensez à ajouter l’attribut « target » à vos liens pour qu’ils s’ouvrent dans un nouvel onglet afin que celui-ci puisse revenir facilement sur sa page de base.

– Éviter de remplir votre footer de liens :

Placer de nombreux liens dans votre footer peut faire plus de mal à votre link juice qu’autre chose. En effet, celui-ci risque d’être dilué par tous les liens similaire à des spams. Ainsi, il vous faut vous assurer que les liens soient utiles dans le footer afin de ne conserver que les liens indispensable.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Maillage interne : définition et exemple de maillage interne en SEO" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *