Blog E-Works » Entretiens d'embauche » 5 sujets interdits en entretien d’embauche

5 sujets interdits en entretien d’embauche

le 8 avril 2015 1 commentaire Publié par

Après avoir vu les meilleures excuses pour se rendre à un entretien d’embauche, nous allons parler des sujets que les recruteurs abordent quelques fois, sans forcément en avoir le droit. Légalement, les questions des recruteurs doivent servir à apprécier les qualités et les compétences professionnelles du candidat, non sa vie personnelle.

Voici quelques exemples de sujets interdits dans les questions de recruteurs :

Le mariage

Les questions sur le mariage sont très fréquentes mais pourtant interdites. Le fait d’être marié, divorcé ou célibataire ne regarde en rien les recruteurs. Vous pouvez refuser poliment de répondre à ces questions.

La maternité

Nombreuses sont les femmes qui se voient encore demander si elles veulent ou non des enfants. Malheureusement elles font encore en 2015, l’objet de cette discrimination. Sachez qu’il est possible de mentir ou même de cacher la vérité lors d’un entretien. Cela ne pourra en aucun cas faire l’objet d’un licenciement.

Les opinions religieuses et politiques

Les croyances religieuses et politiques font parti de la vie privée. Elles n’ont rien à voir avec les compétences professionnelles.  Vous pouvez  refuser de répondre aux questions traitants ces sujets.

La santé

L’état de santé d’un candidat n’a pas à être connu des recruteurs. Les questions impliquant ce sujet sont illégales. C’est le passage à la médecine du travail qui déclarera le candidat apte ou non à occuper le poste. Les détails resteront privés, secret médical oblige.

Le casier judiciaire

Hormis dans certains emplois (agent de sécurité, convoyeur de fonds etc.), le passé judiciaire d’un candidat n’a pas à être connu des recruteurs. La dette à la société ayant été réglé, le candidat ne doit pas faire l’objet de discriminations supplémentaires. Refuser de répondre à cette question est tout à fait justifiable et compréhensible.

Comment réagir face à ce genre de sujet ?

Bien entendu, nous ne vous conseillons pas de rejeter les questions de manière agressive. Ceci pourrait mener à votre non sélection immédiate pour le poste souhaité. Il est préférable de s’entraîner à détourner les sujets ou même à répondre avec humour, ce qui pourra alors jouer en votre faveur. Enfin, pour les moins habiles verbalement, le mensonge reste légalement votre meilleur allié.

 

 

 

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "5 sujets interdits en entretien d’embauche" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Une réponse à “5 sujets interdits en entretien d’embauche”

  1. Laurent dit :

    En cas d’inconfort lors d’un entretien d’embauche, je pense que jouer la carte de l’humour reste la meilleure option. Quoi qu’il arrive, il ne faut pas perdre ses moyens sur une question qui n’aurait même pas dû être posée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *