Data visualisation : définition, comment ça marche, quel logiciel dataviz choisir…

Data visualisation : définition, comment ça marche, quel logiciel dataviz choisir…

En 2022, toutes les entreprises, qu’elles soient TPE, PME, startups, grands comptes, connaissent une forte croissance des données générées au sein de leur structure. Et pour cause, plus les années passent, plus les sociétés se dotent d’outils et logiciels (eCRM, suivi commercial, analytics…) pour améliorer leur productivité, collecter des données clients, automatiser l’envoi d’emailing ou de relances commerciales…

Prenons l’exemple d’une entreprise dans le secteur du commerce. Entre la vente à distance traditionnelle par catalogue ou téléphone, la vente en ligne via le e-commerce, les réseaux de magasins et les distributeurs partenaires, c’est une quantité importante de data qui est générée chaque jour. Ces informations sont devenues difficiles à synthétiser, analyser et traiter en temps réel. C’est là que la data visualisation prend tout son sens.

Qu’est-ce que la data visualisation, appelée également dataviz ?

Pour définir simplement la data visualisation, il s’agit d’une pratique qui permet de mettre en lumière et d’extraire des informations clés parmi les quantités de données importantes que possède une entreprise, dans le but d’aider les décideurs à obtenir rapidement des réponses à leurs questions, et leur permettre de prendre des décisions éclairées.

À l’ère de la big data, les outils dataviz sont devenues indispensables. Appelé logiciel de datavisualisation, le professionnel pourra en quelques clics obtenir une réponse précise à n’importe quelle question. Par exemple, s’il souhaite connaître le montant total dépensé en moyenne par un client, tout canaux confondus (e-commerce, en magasin physique etc), il pourra en quelques clics obtenir cette donnée, et identifier le pourcentage de dépenses sur chaque canal. Il pourra par exemple voir que sa cliente type, Véronique, dépense en moyenne 350 euros chaque année auprès de l’entreprise, dont 65% en e-commerce, 25% en magasin et 10% via les distributeurs partenaires.

Sans un outil de dataviz performant, obtenir cette information aurait pris plusieurs heures, alors qu’ici elle est obtenue en quelques clics.

Comment fonctionnent les logiciels de datavisualisation ?

Les logiciels de datavisualisation se nourissent de vos données : la plupart du temps, le déploiement de ce type d’outil est initié par les data scientists. Concrètement, ce type d’outil se connecte à l’ensemble de vos logiciels générant des données, pour les aspirer et les stocker dans sa propre base de donnée. Une fois cette action effectuée, il va uniformiser ces informations pour les rendre lisible aux utilisateurs facilement.

Par exemple, une entreprise dans la grande distribution, qui propose ses produits via des supermarchés, des drives, ou encore la livraison à domicile, va pouvoir connecter sa plate-forme de datavisualisation à l’ensemble des outils utilisés en magasin, en drive et par leurs équipes logistiques. Le logiciel de dataviz va donc s’interfacer avec le logiciel de caisse et la base de donnée des cartes de fidélité, mais également avec les solutions en ligne d’emailing et de vente pour la partie drive, pour fournir des données unifiées et synthétiques.

Grâce à ce travail d’aspiration et d’uniformisation des données, le logiciel de dataviz va pouvoir illustrer, souvent avec des graphiques parlants, toutes les données possibles qui peuvent servir à optimiser son activité commerciale au quotidien.

Nos conseils pour choisir un logiciel de datavisualisation pour son entreprise

Avant de s’équiper d’un outil de dataviz, il est important de se poser les bonnes questions afin de choisir le logiciel qui répondra à vos attentes.

D’abord, il faut s’assurer que la quantité de données dont vous disposez est tout à fait absorbable par l’outil en question, notamment lorsqu’on utilise de nombreux logiciels SaaS. Il faudra regarder en détail quels sont les connecteurs existants, qui permettent par exemple de récupérer des données clients de Salesforce, Sellsy, Sage, Hubspot… Partez de votre configuration pour trouver l’outil dataviz adapté.

Ensuite, il faudra être vigilant sur les frais de setup, qui correspond à un montant couvrant les frais techniques d’installation d’un logiciel de datavisualisation. En effet, ce coût peut être important, et doit être considéré comme une charge unique, souvent payée la première année d’utilisation en dataviz.

Enfin, côté fonctionnalités, il faudra s’assurer que tout ce dont vous avez besoin sera bien inclus dans votre pack. En effet, de nombreux éditeurs de logiciels proposent des formules avec des fonctionnalités limitées, et il est possible de bénéficier des autres fonctions en les débloquant (et en payant le tarif supplémentaire lié à ce service additionnel). En outre, il faudra aussi s’assurer que l’ergonomie de l’application de dataviz soit adaptée au besoin de vos utilisateurs, et qu’elle permette une personnalisation dans l’affichage des données traitées, notamment selon le secteur d’activité dans lequel vous oeuvrez.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.