Définition marketplace et exemple de place de marché e-commerce

Définition marketplace et exemple de place de marché e-commerce

Si vous vous intéressez au monde de l’e-commerce, du digital ou encore des startups, vous avez sûrement entendu parler du terme place de marché ou market-place, voire même vous achetez par ce biais régulièrement, sans vous en rendre compte… on vous explique tout à ce sujet.

Définition de marketplace ou place de marché

Une marketplace ou place de marché en français était tout simplement, à l’origine, un site qui permettait de se faire rencontrer des acheteurs avec des fournisseurs appelés vendeurs. À l’époque, les acteurs connus étaient eBay, Priceminister… Néanmoins, il faut savoir qu’à l’heure actuelle, l’utilisation d’une marketplace a bien évolué. En effet, il est parfaitement possible de trouver des marketplaces qui appartiennent à des grands groupes, qui sont eux-même vendeurs de produits, comme l’exemple le plus populaire : Amazon. Cela permet donc à des vendeurs indépendants de vendre des produits de leur fabrication ou qu’ils ont importé, par exemple. L‘utilisation d’une marketplace peut donc se faire en B2B ou en B2C, voire en C2C.

Comme vous pouvez le comprendre, une place de marché en B2B est réservée aux professionnels. En effet, ce sont des vendeurs professionnels qui vendent des produits à d’autres vendeurs professionnels, qui sont généralement sur des quantités minimum (cartons, palettes…). Tandis que les marketplaces B2C sont constitués d’entreprises qui vendent à des clients particuliers à la pièce, comme Cdiscount ou Darty. Mais il est également possible de trouver des plateformes qui proposent des ventes uniquement entre consommateurs (de particulier à particulier) : aujourd’hui, les plus connues sont des marketplaces comme Leboncoin, Vinted, ou encore VestiaireCollective.

Comment fonctionne une plateforme marketplace e-commerce ?

Vous voulez en apprendre plus sur le fonctionnement d’une marketplace ? Pas de panique, nous allons tout vous dire au sein de cette partie.

Le but est simple : si vous avez un produit à vendre, il vous suffit de créer une annonce directement sur la marketplace de votre choix, adaptée à la catégorie de produit que vous souhaitez vendre, certaines étant spécialisées sur des niches. Vous pouvez parfaitement mettre ce dernier sur différentes plate-formes pour avoir plus de visibilité et donc de meilleures chances de vendre votre produit. Il faudra juste s’assurer à désactiver le produit une fois vendu, pour ne pas avoir de 2ème vente sur le même produit.

Ainsi, dans le cas de Leboncoin par exemple, lorsque le produit sera mis en vente, les personnes proches de vous géographiquement verront votre annonce, si ces dernières cherchent le produit que vous vendez. Il est parfaitement possible de contacter le vendeur pour poser les questions nécessaires, mais également se donner un lieu de rendez-vous pour procéder à l’échange dans le cadre d’une vente C2C.

Néanmoins, ce n’est pas uniquement des personnes proches qui peuvent voir vos articles. En effet, certaines personnes n’ont pas peur de faire plusieurs dizaines de kilomètres pour chercher le produit parfait pour elles.

Tandis qu’en B2C ou B2B, les ventes se feront de façon plus traditionnelle en e-commerce, avec un paiement en ligne et une livraison à domicile ou en point relai.

Il est important de savoir les places de marché se rémunèrent grâce à un pourcentage pris sur les ventes. Si cela est rassurant pour les vendeurs, les consommateurs ne sont pas non plus en reste : en effet, la plateforme se porte garant en cas de problème, par exemple, et joue un rôle de tiens de confiance.

Mais pas d’inquiétude à avoir, toutes les plateformes fonctionnent plus ou moins de la même façon. En effet, il est facile de s’y retrouver lorsqu’on souhaite vendre sur une nouvelle marketplace.

Exemple de marketplaces françaises : Cdiscount et Manomano

Nous allons vous présenter deux marketplaces qui sont très en vogue, à l’heure actuelle. Il s’agit de Cdiscount et Manomano.

Cdiscount est l’un des sites internet, les plus connus en France et à travers le monde, faisant partie du top 5 des sites e-commerce. CE site a décidé de mettre en place sa marketplace il y a quelques années, pour permettre à toute entreprise de vendre à ses clients, lui permettant par la même occasion d’étoffer son catalogue à moindre coût, grâce au stock de ses partenaires.

Avec un abonnement de 39,90€ par mois, le vendeur peut vendre un nombre illimité de produits, ce qui n’est pas négligeable. Notons également que pour se rémunérer, la plateforme va prendre 15% en commission sur chaque vente en moyenne. Ce taux de commissionnement peut varier selon la catégorie de produit vendue : un produit high-tech va avoir moins de marge potentielle pour le vendeur qu’un produit dans le domaine du textile et de la mode, les marketplaces s’adaptent donc à chaque secteur pour proposer des commissions pertinentes pour les vendeurs.

Manomano est une Marketplace made in France. S’il y a quelques années cette dernière n’était pas connue, à l’heure actuelle, elle propose de nombreux services et s’est vite hissé comme un leader européen dans le domaine du bricolage et des produits de maison. Et pour cause, les vendeurs peuvent parfaitement stocker leur produit directement dans l’entrepôt construit par l’entreprise. Ce dernier ne mesure pas moins de 22 000m2. D’ailleurs, Cdiscount propose également ce même service, permettant ainsi au consommateur de recevoir sa commande dans des délais identiques aux produits vendus par le site lui-même. Plutôt impressionnant, vous ne trouvez pas ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.