Fiche métier Social Media Manager : formation, salaire & compétences du SMM

le 11 novembre 2020 0 commentaire Publié par
liste-reseaux-sociaux-populaires-monde-2020

L’essor du numérique a bouleversé les habitudes des consommateurs. Face à ces changements, les entreprises doivent s’adapter et communiquer différemment. Le succès des plate-formes sociales comme Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter ou encore Pinterest obligent les entreprises à bâtir de vraies stratégies de visibilité et de notoriété sur les réseaux sociaux. Découvrons ensemble le rôle stratégique du Social Media Manager.

Le principal challenge via les réseaux sociaux sera d’attirer des visiteurs par des contenus originaux et créatifs afin de les convertir en clients.

Formation gratuite : comment gérer ses avis clients négatifs ?

Ne ratez pas cette formation en ligne gratuite Comment gérer ses avis clients négatifs ? organisée par Trustpilot le 21 avril 2021 à 11h.

Vous découvrirez :

  • - Pourquoi les gens laissent des avis négatifs ?
  • - Les 5 meilleures astuces pour tirer profit des avis négatifs
  • - L’impact des avis sur la fidélité et la rétention client à long terme

Repenser la communication digitale d’une marque nécessite des compétences et des connaissances de l’écosystème des réseaux sociaux. Ainsi, le Social Média Manager fait partie de ces nouveaux métiers qui doivent conjuguer les exigences de l’entreprise avec les attentes des consommateurs 2.0.

Qu’est ce qu’un Social Media Manager ?

Le Social Media Manager, dit responsable des médias sociaux, a pour mission de définir une stratégie de présence numérique pour une entreprise. Il œuvre au rayonnement de la marque sur les réseaux sociaux. Son travail consiste à développer la notoriété de l’entreprise, s’assurer de son e-réputation tout en générant un trafic soutenu.

Ce poste est souvent considéré comme le niveau supérieur du Community Manager.

Sa mission principale : élaborer une stratégie de contenu pertinente et l’évaluer

Identifier la cible de la marque pour choisir ses canaux de diffusion

– Établir le portrait du client-type dit avatar-client (ou persona marketing), nécessite la collecte d’un certain nombre d’informations comme l’âge, le sexe et le métier. Il faut s’interroger sur les problématiques qu’il peut rencontrer ainsi que les raisons pouvant lui faire renoncer à son parcours d’achat.
Accroître la visibilité de l’entreprise sur les réseaux fait partie des prérogatives du Social Média Manager.
– Adapter son marketing de contenu en fonction de la plateforme choisie et du public ciblé est essentiel. Publier des contenus visuels sur Instagram et Snapchat permet de séduire un public jeune, mais il faut privilégier Linkedin pour affermir une stratégie « Business To Business ». Opter pour un blog qui apporte une expertise aux visiteurs et génère un trafic qualifié.
– Rédiger régulièrement du contenu avec une valeur ajoutée a pour but de susciter de l’engagement.

Etablir un plan éditorial et mesurer son efficacité

– Définir des thématiques à traiter et le style rédactionnel à adopter.
Fixer des objectifs commerciaux multiples : obtenir de nouveaux clients, fidéliser les clients existants, faire connaître des nouveaux services ou produits proposés par la marque.
– Mettre en place des campagnes spécifiques pour atteindre les objectifs poursuivis. On distingue : les campagnes dites d’acquisition pour trouver de nouveaux prospects et les transformer en clients ; les campagnes de monétisation afin de générer du revenu avec les clients existants et les campagnes d’engagement dont le but est de constituer des communautés d’ambassadeurs capables de promouvoir la marque. Par exemple : réaliser une campagne d’e-mailing ou organiser des jeux concours.
– Déterminer des sujets pertinents en fonction du domaine d’activité en utilisant des logiciels afin de trouver des mots-clés et des outils de curation pour connaître les dernières tendances.
– Assurer une veille technologique et concurrentielle afin de mieux positionner la marque et ainsi prendre l’avantage sur ses concurrents.
– Protéger l’e-réputation en interagissant avec les clients.
– Évaluer sa stratégie grâce aux outils de performance dits « KPI » qui mesurent l’efficacité des actions et des campagnes menées.
– Mesurer le « ROI », c’est à dire le retour sur investissement, dans le but d’optimiser la gestion du budget de communication de l’entreprise.

Les secteurs où exerce le Social Media Manager

Il est possible d’être Social Media Manager en freelance. Cependant, le responsable des médias sociaux est souvent présent directement au sein d’une entreprise. Il remplit ses missions dans des domaines divers : grande distribution, banques, médias, e-commerce… Il peut aussi travailler au sein d’une agence digitale et gérer ainsi des stratégies de développement numérique pour plusieurs clients.

Profil recherché

Pour être responsable des médias sociaux, le profil idéal est :
– Être détenteur d’une formation bac + 3 ou bac + 5 en communication ou en marketing ;
– Maîtriser les outils du numérique et connaître l’entreprise ;
– Avoir une expérience dans le digital et savoir dépasser les objectifs fixés.

Formations privilégiées

Les profils qui occupent ce poste sont très variés. Les formations à suivre sont les suivantes :
– Diplôme en sciences humaines comme la sociologie et spécialisation dans le numérique
– Diplôme en communication et en marketing
– École de journalisme avec orientation vers le digital
– École de commerce ou IEP

Compétences demandées

– Connaissance de l’optimisation de contenu
– Maîtrise des médias communautaires
– Création d’événements pour attirer et fidéliser
– Déploiement d’un réseau relationnel
– Capacité d’adaptation

Qualités requises

– Culture numérique
– Style rédactionnel
– Réactivité et promptitude à interagir

Perspectives professionnelles

Salaire du responsable des médias sociaux

Le salaire dépend de la place du Social Media Manager au sein de son équipe et de son expérience.
– Junior avec 2 à 3 ans d’expérience : 30 000 € à 40 000 € par an
– Senior ayant entre 4 et 6 ans d’expérience : 45 000 € à 65 000 € par an
– Expert avec plus de 10 ans d’expérience : 80 000 € par an

Évolution de carrière

Le Social Media Manager peut évoluer vers :
– des postes de direction dans le domaine du conseil en marketing digital ;
– un poste de Head of social média qui peut définir la stratégie internationale de la marque sur les plateformes ;
– un poste de Brand manager qui intervient dans la stratégie de marque, s’assure de sa cohérence en émettant des recommandations

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Fiche métier Social Media Manager : formation, salaire & compétences du SMM" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 2 000 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *