Blog E-Works » Lexique du digital » CTA : définition et exemple de Call-To-Action en marketing

CTA : définition et exemple de Call-To-Action en marketing

le 7 décembre 2019 0 commentaire Publié par
Lexique_Web_E-Works-CTA

Qu’est ce qu’un CTA ?

Le terme CTA est simplement la contraction pour désigner « Call-to-Action« . Il s’agit d’une technique marketing constituant une incitation ou un appel à l’action auprès d’un internaute. Le CTA permet de créer une interaction entre le site web et le visiteur à travers des verbes d’action comme « téléchargez », « achetez », « recevez »… L’objectif étant d’inciter l’internaute à cliquer sur le CTA quel que soit sa forme pour effectuer une action précise comme s’inscrire à une newsletter, télécharger un livre blanc, acheter ou encore remplir un formulaire. Le Call-to-Action peut avoir plusieurs formes comme un bouton d’action, une bannière, un lien associé à une action…

Chronologiquement, le CTA était d’abord associé aux actions de marketing postal avec des mentions comme « commandez maintenant », « venez découvrir nos offres » avant d’arriver sur le web avec, par exemple, le fameux « cliquez-ici » et de s’étendre en même temps que l’e-commerce. Même si les objectifs restent plus ou moins les mêmes à savoir une conversion, ou encore une simple inscription, le Call-to-Action s’est étendu à l’image des bannières display, de l’e-mailing, des newsletters, des formulaires, des paniers e-commerce avec les commandes…

Le Call-to-Action offre des indications pertinentes sur le trafic et la qualité des visiteurs d’un site, à travers l’impression qui désigne l’internaute exposé au CTA, le taux de complétion désignant l’internaute qui a cliqué sur le CTA et réalisé l’action recherchée, le taux de clic… En effet, le CTA a un véritable impact sur un site web notamment pour booster les ventes, accroître une notoriété ou encore élargir et qualifier une base de données. Attention, la place de votre CTA peut avoir un effet notable sur son impact donc il est conseillé de tester le CTA via de l’A/B testing pour s’assurer de ses bonnes performances.

Cas d’usage d’un Call-to-Action

Comme nous l’avons vu précédemment, un CTA peut avoir un véritable impact sur votre site web. Encore faut-il bien utiliser cet outil marketing. A cet effet, découvrons ensemble quelques cas pratiques qui vous serviront d’exemple pour vos futurs CTA.

Choisir un verbe d’action qui exprime un bénéfice

Comme vous le savez maintenant, votre CTA possède un verbe d’action. Cependant, il est judicieux d’indiquer le bénéfice à en retirer pour que votre CTA soit plus percutant et que les internautes assimilent directement l’action à effectuer. Par exemple, vous pouvez remplacer « Inscription » par « Rejoindre la communauté » ou encore « Cliquez-ici » par « J’en profite ». Ainsi, il est recommandé de privilégier les verbes à l’impératif ou à la première personne du présent de l’indicatif pour que l’internaute puisse s’approprier le CTA. Une fois le verbe trouvé, il faut également faire attention au texte qui l’accompagne pour préserver l’efficacité de l’action.

A titre d’exemple, nous avons Birchbox qui profite de bons CTA en utilisant la première personne du présent de l’indicatif avec des verbes liés au plaisir pour que l’internaute en ressente les bénéfices :

birchbox-exemple-cta

Bien choisir l’emplacement de votre CTA

Nous avons également évoqué précédemment la place du CTA qui peut avoir un impact sur son efficacité. Il est recommandé de le placer au centre et de préférence au dessus de la ligne de flottaison de votre email ou de votre page. Cette recommandation s’explique par le principe que plus le Call-To-Action sera visible, plus il sera cliqué donc efficace.

Dans le cas où vous avez plusieurs Call-To-Action, il faudra les hiérarchiser en les plaçant de haut en bas selon leur importance. Cela vous permettra de garder les CTA secondaires pour offrir d’autres choix aux internautes.

Pour illustrer notre propos, nous avons choisit un email de MOO qui applique la recommandation de la position centrale au-dessus de la ligne de flottaison. Nous retrouvons notamment d’autres offres secondaires en bas de l’email.

MOO-CTA-exemple

L’importance de la couleur du Call-To-Action

La couleur d’un CTA peut également avoir son importance sur son efficacité. En plus d’être cohérent avec l’image de marque, le Call-To-Action doit profiter d’un contraste avec le fond pour ressortir et être plus visible.

Par ailleurs, selon une infographie de l’agence Skilled, certaines couleurs sont plus adaptées à certains secteurs ou messages pour augmenter le taux de conversion comme le rouge, l’orange et le vert. En effet :

– Le rouge apporte un caractère d’urgence notamment pour les promotions ou réductions ;
– Le noir donne une dimension de sobriété, très souvent utilisé par le secteur du luxe ;
– Le bleu inspire la confiance et a du succès auprès des banques, entreprises…

Par exemple, nous avons Ryanair qui utilise des couleurs vives pour faire ressortir les promotions avec du rouge pour augmenter l’impact de la promotion urgente.

Ryanair-CTA-exemple

Mettez en avant une offre promotionnelle

Pour augmenter le taux de clics du Call-To-Action, il est recommandé d’y associer une offre promotionnelle afin que l’internaute retrouve un bénéfice autour de l’action recherchée. Ainsi, il vous faudra placer une proposition de valeur comme un code promotionnel, une réduction, des avantages…

Showroomprivé est un bon exemple à l’image de cet email, ci-dessous, où l’entreprise offre 12 € de réduction sur la prochaine commande. Ainsi, le CTA est associé à une proposition de valeur ce qui apportera de la réassurance aux clients inactifs.

showroomprive-CTA-exemple

Développer un sentiment d’urgence

Comme nous avons vu précédemment, dans certains secteurs, générer un sentiment d’urgence est un excellent moyen de pousser les internautes à passer à l’action. Encore faut-il l’utiliser à bon escient, au risque de lasser les internautes et par conséquent détériorer l’image de votre marque.

Pour y parvenir, vous pouvez jouer sur :

– Le faible nombre de produits restants qui oblige l’internaute à convertir sans attendre ;
– Le temps restant avant l’expiration de l’offre pour diminuer le temps de réflexion de l’internaute ;
– Le nombre d’internautes présents sur la page produit…

A titre d’exemple, Voyages-sncf.com met en place des ventes flash avant les week-ends afin de créer des achats impulsifs grâce aux nombres de billets limités, accentués par un CTA de couleur rouge accompagné de la mention : « Je fonce ».

sncf-CTA-exemple

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "CTA : définition et exemple de Call-To-Action en marketing" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *