Blog E-Works » Salaires du Web » Etude sur les salaires et profils des référenceurs SEO en 2016

Etude sur les salaires et profils des référenceurs SEO en 2016

le 25 mai 2016 0 commentaire Publié par

Comme chaque année, le SEO Camp organise une rencontre sur le référencement naturel qui s’est tenu les 7 et 8 avril dernier à Paris. A cette occasion, l’association a publié une infographie sur le métier de référenceur qui révèle le salaire et le profil en France en 2016. Nous avions déjà relayé les résultats de l’étude sur les salaires SEO en 2014.

Cette étude publiée par le JDN a été réalisée par un sondage en ligne sur un échantillon de 321 répondants professionnels du SEO.

Cette enquête dresse le portrait du référenceur / SEO français en 2016 : quel est son profil type ? Quel salaire perçoit-il à Paris et en province ? De quelle formation vient-il ? Quelle étude a t-il suivi ?

La première information que nous révèle cette enquête concerne la formation des référenceurs. En 2013, il étaient 70% à s’être lancé dans le SEO en autodidacte, puis 53% en 2015, ils ne sont plus que 49% en 2016. Le profil du référenceur évolue puisqu’ils sont 22% à suivre une formation initiale, soit 18% de plus qu’il y a 3 ans.

Portrait-robot du référenceur français en 2016

32% des référenceurs ont entre 26 et 30 ans et sont des hommes pour 70% d’entre eux. Ils exercent en Ile de France (39%) et ont moins de 5 ans d’expérience dans le référencement naturel (53%).53% n’ont suivit aucune formation et sont autodidactes. Pour ce qui est des diplômes, 47% ont un Bac+5 et 29% un Bac ES.

Actuellement, 52% des référenceurs SEO exercent en agence, 70% ont un CDI depuis moins de 3 ans pour 46% d’entre eux.

Concernant le niveau d’expérience professionnelle, on constate un certain écart selon le sexe.
En effet, les femmes sont 42% à avoir moins de 3 ans d’expérience, 43% entre 4 et 8 ans et 14% ont 9 ans et plus.
Du côté des hommes 29% à moins de 3 ans d’expérience; 38% exercent depuis 4 à 8 ans et 34% depuis 9 ans et plus.

55% des répondants sont en veille active et 40% d’entre eux occupent un poste en CDI. A l’opposé, 39% déclarent avoir postulé à une offre d’emploi ces 12 derniers mois et parmi eux; 74% ont un CDI.

Parité des salaires SEO homme – femme / Ile de France – Province

Concernant les hommes, 32% perçoivent un salaire moyen allant de 26 à 35 K brut/an.
L’effectif des femmes est plus important, elles sont 38% à gagner un salaire similaire aux hommes.

Le salaire des référenceurs va différer selon l’endroit où ils exercent. En effet, 56% des répondants perçoivent un salaire qui va de 30 à 50 K brut/an en moyenne.

En Province, la rémunération sera un peu moins importante et atteint 25 à 35 K brut/ an pour les Pays de la Loire (62%), la Bretagne (58%), L’auvergne – Rhônes-Alpes (50%) et le Nord-Pas-de-Calais – Picardie (39%).

L’expérience professionnelle joue un impact majeur et détermine niveau des salaires car plus celle ci est significative plus le salaire est intéressant. Avec 10 ans d’expérience à son, actif et plus, un référenceur peur prétendre à un salaire de 48 K brut/an, à l’opposé il percevra 27 K brut/an s’il justifie de 2 ans au moins d’expérience.

81% des référenceurs sont content de leur emploi

Le top 3 des outils les plus utilisés par nos référenceurs sont : le web analytics (environ 97%), le Google Search Console ( environ 92%), le Générateur de mots-clés (environ 85%). Et on finit cette étude sur une note joviale très positive, en effet 81% des référenceurs sont satisfaits du poste qu’ils occupent et nous le font savoir, ce qui ne facilitera pas le recrutement SEO pour les cabinets qui apprécient chasser ce type de profils.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Etude sur les salaires et profils des référenceurs SEO en 2016" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *