Blog E-Works » L'actu du Web » Étude des salaires SEO en 2019 : quelle grille de rémunération pour les référenceurs SEO ?

Étude des salaires SEO en 2019 : quelle grille de rémunération pour les référenceurs SEO ?

le 29 avril 2019 0 commentaire Publié par
logo-enquete-emploi-seo-e-works

À l’issue de l’événement du SEO Camp’us qui s’est tenu les 28 et 29 mars dernier à l’Usine, le SEO Camp Paris a dévoilé, comme chaque année, les résultats de son enquête sur la rémunération des référenceurs SEO en France. Cette étude dresse le bilan de l’emploi dans le secteur du SEO. Pour les besoin de l’enquête sur le métier de référenceur, ce questionnaire a été soumis à un panel de 479 professionnels du SEO. Profil, formation, études, salaires… découvrons sans plus attendre les chiffres-clés de cette étude.

Qui sont les référenceurs SEO de France et combien gagnent-ils ?

Le salaire moyen des référenceurs SEO français a augmenté en 2019.

Les résultats de l’enquête menée par Sébastien Monnier, membre du conseil d’administration du SEO Camp ont permis de dresser le portrait type du référenceur SEO en France en 2019. Toutes ces données nous permettent de mieux évaluer l’évolution du métier, d’analyser la situation de l’emploi, les tendances de recrutement et les perspectives professionnelles qu’elles offrent.

Profil type du référenceur SEO en France en 2019

Au vu des résultats de l’enquête, le portrait-robot du référenceur a très peu évolué. En effet, les chiffres se rapprochent des résultats de l’étude menée en 2018. Notre référenceur est un homme (64%) âgé de 34 ans en moyenne. Ses années d’expérience lui permettent de percevoir un salaire brut annuel moyen de 38 600 euros. Le salaire moyen a connu une légère augmentation de 3,8% depuis un an. 50% des répondants affirment avoir un Bac+5 minimum. 78% des sondés déclarent être satisfaits de leur emploi. Concernant la répartition géographique, 30% des référenceurs travaillent en Ile-de-France avec 37% exerçant chez l’annonceur contre 34% en agence.

L’enquête nous permet même d’aller plus loin et de dresser le portrait du référenceur le mieux payé. Il s’agirait d’un homme expert en SEO technique possédant un bac+3. Il exerce chez l’annonceur en CDI et a, à son actif, une quinzaine d’années d’expérience dans le domaine. De ce fait, il peut prétendre à un salaire de 80 600 brut par an.

Référenceur SEO : études & formations

L'étude SEO camp permet de dresser le profil type du consultant SEO français en 2019.

Comme nous l’avons déjà évoqué, 50% des professionnels du référencement ont au moins un Bac+5 soit. Concernant la formation, les métiers du digital regorgent de profils qui se sont formés seuls. D’ailleurs les chiffres de l’étude le prouvent : la majorité des répondants sont autodidactes. En effet ils sont 59% à s’être auto-formés à cette discipline, ce qui vient confirmer la tendance. Le métier de référenceur reste donc très accessible aux profils non diplômés.

Répartition géographique et type d’entreprise employant les SEO en France

Il existe plusieurs cas de figure quand il s’agit d’exercer la profession de SEO. En effet, le référenceur SEO peut exercer en tant que salarié au sein d’une agence web ou d’une agence spécialisée SEO, c’est le cas de 37,8% des répondants qui travaillent pour tout type de clients (tels que les Grand groupes, PME…). Comme pour 34,2% des personnes interrogées, il peut également travailler chez l’annonceur (« In house »). Enfin, le référenceur SEO peut également travailler à son compte en tant qu’indépendant freelance et 14,4% ont opté pour ce mode de travail.

Concernant la répartition géographique on constate que la majorité des sondés exercent en Ile-de-France soit 30,7%, suivi de l’Auvergne-Rhônes-Alpes pour 13,6%. A la question « comment avez-vous trouvé votre emploi ? », pour 144 personnes c’est en postulant à une offre via un site d’offres d’emploi, pour 121 personnes, c’est grâce à la création de leur propre entreprise qu’ils ont décroché un job.

Référenceur SEO, un métier d’avenir

La profession de référenceur SEO attire toujours autant de nouveaux adeptes. Le sondage nous révèle que 50,7% affirment être plutôt satisfaits de leur travail, cependant ils restent en veille active pour 55,5% d’entre eux. Etant donnée la percée du numérique et les évolutions des algorithmes des moteurs de recherches, le référenceur SEO est un métier d’avenir qui a encore de beaux jours devant lui.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Étude des salaires SEO en 2019 : quelle grille de rémunération pour les référenceurs SEO ?" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *