Blog E-Works » Carrière et conseils » Quel impact du digital sur l’emploi dans les métiers de l’immobilier ?

Quel impact du digital sur l’emploi dans les métiers de l’immobilier ?

le 3 janvier 2019 1 commentaire Publié par
Digitalisation de l'immobilier : quel impact pour l'emploi ?

Au fil des années, le numérique a pris de l’ampleur, bouleversant ainsi les différents secteurs de l’économie. Et l’immobilier n’a pas dérogé à la règle. En effet, le secteur qui a entrepris depuis quelques années déjà sa transformation numérique, a fait émerger de nouveaux services tels que la modélisation 3D, le contrat de bail automatisé, les visites virtuelles de logements… qui ont bouleversé l’expérience client immobilière, de plus en plus connectée. Mais la digitalisation de l’immobilier ne s’arrête pas là puisqu’elle a directement impacté tous les métiers traditionnels qui gravitent autour. À travers cet article, nous ferons l’état des lieux des nouvelles perspectives qu’offre l’immobilier 2.0 à l’ère de sa digitalisation.

Les tendances d’un secteur immobilier de plus en plus connecté

Avec la percée du digital, les agences traditionnelles ont dû revoir leur cahier des charges impactant ainsi le paysage commercial du secteur de manière radicale. Les professionnels du milieu doivent constamment évoluer pour s’adapter et composer au quotidien avec de nouveaux supports informatiques devenus plus qu’indispensable de nos jours. Data, géolocalisation, home staging, réalité augmentée, 3D… aujourd’hui, on ne visite plus un appartement comme il y a 10 ans. Tous ces nouveaux outils apportent une certaine dynamique au secteur, poussant les agences immobilières et les promoteurs à innover en terme de services.

De nouveaux métiers pour de nouvelles compétences

La révolution du numérique s’est également invitée sur le terrain de l’emploi qu’elle a révolutionné. D’après une étude menée par AGEFOS PME en octobre 2017, trois filières de métiers sont directement impactées par la transformation numérique : les métiers de la relation client, de la gestion locative et de la copropriété ainsi que les métiers de direction et de management. Par conséquent, l’industrie de l’immobilier a vu naître de nouvelles professions pour répondre aux exigences des consommateurs et être en concordance avec les innovations technologiques.

Qu’ils soient agents immobilier, architectes ou encore promoteurs, tous ces acteurs de l’immobilier n’ont pas eu d’autre choix que d’emprunter le chemin de la transformation du digital pour répondre aux nouvelles attentes du marché. Avec tous les changements qu’implique l’évolution de la branche, les entreprises sont amenées à recruter des profils dit “hybride” ayant à la fois une expertise dans le domaine et étant apte à comprendre les nouveaux enjeux du digital et à en utiliser les outils. C’est dans cette dynamique que le secteur a ouvert ses portes pour accueillir des professionnels du marketing digital et de l’informatique. Les collaborateurs devront donc se former aux nouvelles compétences pour être en parfaite adéquation avec les progrès technologiques qui se sont emparés du secteur et ne pas perdre le fil.

Les nouveaux visages de l’immobilier

Réputé pour être une industrie conservatrice, l’immobilier a su s’imposer et être force de proposition en jouant la carte de l’innovation. Prenons l’exemple d’ORPI, réseau d’agences immobilières créé en 1966 : on peut voir aujourd’hui sur LinkedIn que de nombreux profils issus du numérique font partie des effectifs : Responsable Digital & CRM, Chef de projet acquisition, Business Developer… par ailleurs, il n’est pas rare de tomber sur des offres d’emploi dans l’immobilier où sont recherchés des négociateurs immobilier 2.0 ayant des compétences numériques poussées, ou capables d’utiliser les réseaux sociaux de type Facebook ou LinkedIn, en exploitant la méthode du social selling. Tous ces nouveaux acteurs portent la même motivation : celle d’être en phase avec la révolution numérique.

L’agent immobilier : un acteur en voie de disparition ?

D’après une étude conduite par deux chercheurs de l’université d’Oxford (Frey et Osbom), l’agent immobilier est voué à disparaître lors des prochaines décennies ! Si ces nouveaux profils ont su redessiner le paysage du logement, il n’en est pas moins que l’agent immobilier traditionnel reste un atout majeur pour le secteur de l’habitat. Car bien que les habitudes des consommateurs aient évolué au gré du digital, l’agent immobilier ne se substituera pas au profit des plateformes collaboratives et des portails d’annonces en ligne.

Effectivement, rien ne remplace l’expertise des intermédiaires physiques et les échanges dans un domaine où le facteur humain prime. Acheteurs et vendeurs ont besoin d’interagir et d’être conseillés par des professionnels en qui ils ont entièrement confiance, surtout quand il s’agit de louer un logement voire d’investir dans le projet d’une vie. C’est pour ces raisons que l’agent immobilier ne pourra qu’évoluer et gagner en compétences dans un contexte de digitalisation croissante.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Quel impact du digital sur l’emploi dans les métiers de l’immobilier ?" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Une réponse à “Quel impact du digital sur l’emploi dans les métiers de l’immobilier ?”

  1. Tomas dit :

    je n’aurai pas fait le rapport sans votre article ! mais c’est vraiment très logique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *