Blog E-Works » E-commerce » Matthieu Muraccioli (Doofinder) : « De nombreux sites e-commerce perdent des ventes à cause du moteur de recherche interne »

Matthieu Muraccioli (Doofinder) : « De nombreux sites e-commerce perdent des ventes à cause du moteur de recherche interne »

le 14 mars 2018 0 commentaire Publié par
Banniere-Interview-Doofinder

Après de nombreuses expériences en e-commerce à l’international (Londres, Berlin, etc.), Matthieu Muraccioli pose ses valises à Madrid en 2014 et rejoint Doofinder, une startup proposant une puissante solution de moteur de recherche interne pour les e-marchands. A son arrivée, ils sont à peine 5 personnes. Aujourd’hui, la startup madrilène compte plus de 40 collaborateurs et de nombreuses références françaises comme Bureau Vallée, Decathlon Pro, LDLC, PrivateSportShop ou encore Euromaster. Selon Matthieu, de nombreux e-marchands perdent chaque jour des ventes car leur moteur de recherche interne n’est pas performant. Interview.

E-Works : Pourquoi le moteur de recherche interne d’un site e-commerce est-il si important ?

Matthieu : Il faut savoir qu’en moyenne, 40% des internautes utilisent le moteur de recherche interne lors d’un parcours d’achat. Ce pourcentage augmente en fonction du nombre de références présentes dans le catalogue : pour faire simple, plus vous vendez de produits différents, plus les utilisateurs privilégieront votre moteur pour s’y retrouver. L’e-acheteur cherche avant tout à gagner du temps. Il se rend sur un site e-commerce afin de bénéficier d’une expérience d’achat optimale et confortable, donc tout le processus doit être réfléchi de cette manière, notamment en évitant les clics inutiles. C’est pour cela que l’utilisateur préfère saisir des mots clés correspondant à son besoin plutôt que de naviguer de catégories en sous catégories.

exemple-moteur-recherche-euromaster-doofinder

Quel est le principal challenge à ce sujet pour les e-marchands aujourd’hui ?

Google a habitué les utilisateurs à obtenir des résultats rapidement, avec un degré de pertinence très élevé. Or, quand on analyse les solutions existantes, notamment les moteurs de recherche internes proposés en natif par les différentes solutions e-commerce (Magento, Prestashop, Shopify, etc.), on se rend compte que les résultats sont loin d’être pertinents. La plupart d’entre elles se contentent de vérifier la présence du mot saisi dans le titre et la description du produit. Elles ne prennent en compte ni les synonymes ni les fautes d’orthographes, le tri d’affichage est linéaire et n’englobe pas des critères de ventes comme le taux de marge, la rotation produit etc. Tout cela fait perdre de nombreuses ventes aux sites marchands.

Comment Doofinder répond à cette problématique de recherche e-commerce ?

Nous avons développé une solution puissante permettant à tout e-marchand de pouvoir répondre à 100% des requêtes des internautes, en conciliant pertinence et searchandising. On peut par exemple créer des champs lexicaux ou enrichir une liste de synonymes pour un même mot clé. Notre algorithme apprend des utilisateurs, et rectifie régulièrement la pertinence. Il croise notamment des données provenant de votre ERP ou CRM. Par ailleurs, Doofinder calcule un score individuel pour chaque produit, et ce score influence la position d’affichage dans les résultats affichés. C’est le même principe que ce que fait Google avec le référencement.

Doofinder-dashboard

Vous faites souvent le parallèle avec Google, en quoi Doofinder est-il une sorte de “Google” pour les sites e-commerce ?

Dans l’esprit, Google et Doofinder proposent des fonctionnalités similaires, comme l’autocomplétion, qui va suggérer de manière automatique des mots clés au moment de la saisie des premières lettres, afin de faire gagner du temps à l’internaute. En attribuant les bonnes règles d’affichage à ses mots clés, il est également possible d’augmenter son panier moyen et sa marge brute, en favorisant des produits de gamme supérieure par exemple, ou des produits à plus forte marge.

L’idée, c’est de faire comme les commerces traditionnels, et exploiter votre moteur interne comme un chef de rayon exploiterait son linéaire. L’objectif est de répondre aux attentes des internautes, habitués à l’utilisation rapide et la pertinence de résultats de Google, tout en privilégiant les produits les plus rentables pour vous.

Par ailleurs, il est à noter que Google a annoncé l’arrêt de Google Site Search au 1er avril 2018, c’est donc l’occasion d’essayer Doofinder !

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Matthieu Muraccioli (Doofinder) : « De nombreux sites e-commerce perdent des ventes à cause du moteur de recherche interne »" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *