Blog E-Works » Entretiens d'embauche » Refuser un job ? 10 signes pour ne pas donner suite à un entretien

Refuser un job ? 10 signes pour ne pas donner suite à un entretien

le 30 mars 2016 0 commentaire Publié par

Merci, je vous rappellerai

 

Le cabinet Expert Market a récemment mis en ligne une infographie très intéressante intitulée « Signs you should not take that job ou les 10 raisons pour lesquelles vous ne deviez pas prendre ce job dont la version française a été adaptée par Job for Change.

Vous venez de postuler à une offre d’emploi. La société vous convie aussitôt à un entretien.
La joie vous gagne à l’idée d’être embauché. Mais attention à ne pas vous engager dans un CDI sans issue. Sachez vous posez les bonnes questions :
Ce poste est-il fait pour moi? Ce job m’ offrira t-il de belles perspectives professionnelles?
Apprenez à décrypter les indices, observez autour le jour de votre entretien et décodez les 10 signes pour lesquelles vous ne devez pas donnez suite.

 10 signes à ne pas négliger lors de votre entretien professionnel

 

Signe 1 :

L’équipe est nouvelle, personne ne se connait bien que l’entreprise ait, à son actif, une dizaine d’années d’existence ?
-> Ce turn-over qui indique un renouvellement incessant du personnel est un signe qu’il ne faut pas prendre à la légère. Hier c’était eux, aujourd’hui ça sera peut être vous.

Signe 2 :

Lors de votre premier entretien le recruteur se lance dans une série de dénigrement à l’égard du personnel ?                                                                   -> S’il médit leur travail, il finira par médire le votre. En effet critiquer la future équipe que vous risquez de rejoindre soulève le problème d’un mauvais management au niveau de l’entreprise. Un conseil cherchez la porte de sortie et ne vous retournez plus.

Signe 3 :

Tout le long de votre entrevue le recruteur s’exprime en usant de formulations énigmatiques et de mots valises pour décrire le profil type qu’il recherche ?                                                                                                                                                                                                                                                       -> Ce vocabulaire sans queue ni tête peut traduire un manque d’objectivité, de clairvoyance vis à vis de la personne que la Société souhaite embaucher. Vous risquez donc de vous retrouver à porter plusieurs casquettes ou de devenir un employé multi-tâches qui aura à remplir des missions sans grands intérêts.

Signe 4 :

Le recruteur se met à vendre le job à pourvoir comme on vendrait une assurance ?
-> Restez sur vos gardes ! Un employeur beau parleur qui vante un job à tord et à travers est un employeur qui vend du rêve. Surtout si ce dernier n’attend de vous que très peu d’expérience significative dans le domaine.

Signe 5 :

L’annonce pour laquelle vous postulez a été publié il y a fort longtemps et reste toujours en ligne ?
-> Cela laisse présager quelque chose de vraiment louche. Ne sous-estimez surtout pas ce détail qui a toute son importance.

Signe 6 :

Le poste à pourvoir ne vous offre aucune perspectives professionnelles ?
-> Vous méritez bien qu’un job . Vous engagez avec une société pareille c’est vous lancer dans une voie sans issue. Réfléchissez-y à deux fois..

Signe 7 :

Les futurs collègues vous révèlent subitement des vérités sur leurs conditions de travail ?
-> Le patron n’est pas dans les parages ? Profitez-en pour leur sous-tirer le maximum d’informations, il en va de votre carrière professionnelle. La bonne santé de l’entreprise se reflète sur celle de ces employés.
Trop de plaintes, de discours pessimistes ? Pliez bagage et regagnez l’issue de secours !

Signe 8 :

Votre futur patron vous demande sans gêne d’avancer des frais monétaires qui vous permettront de débuter plus rapidement votre carrière ?
-> No comment !

Signe 9 :

Quelle attitude les employés ont en présence du patron ? Lorsque ce dernier prend la parole, l’observent-ils droit dans les yeux. Ou au contraire leur regards évitent de croiser le sien ?
-> Soyez observateurs. Leur comportement vous permettra d’en savoir un peu plus sur le profil type du « big boss ».

Signe 10 :

Le personnel est un excellent indicateur, même plus, c’est un thermomètre qui vous permettra de prendre la température de l’entreprise.
Leur attitude au boulot, l’expression de leur visage, l’image qu’ils dégagent vous en dira long sur l’image de l’entreprise; son état d’esprit et l’ambiance qui y règne.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Refuser un job ? 10 signes pour ne pas donner suite à un entretien" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *