Travailler à l’étranger : nos conseils pour décrocher un job à l’international

le 22 février 2021 0 commentaire Publié par

De plus en plus de personnes souhaitent travailler dans un autre pays que le leur. Démarrer une nouvelle carrière à l’internationale, changer de mode de vie en s’expatriant. Voici nos conseils pour y parvenir.

La recherche d’un nouveau job n’est pas une mince affaire. En effet, que ce soit en Europe ou à travers le monde entier, réussir à décrocher un job à l’étranger nécessite beaucoup de patience et de méthodologie. Vous trouverez dans cet article tous les conseils nécessaires afin de mettre toutes les chances de votre côté et atteindre votre objectif, décrocher le job de vos rêves.

Votre livre audio gratuit sur Audible d'Amazon

[Nouveau] Gratuit : Téléchargez votre premier livre audio sur Audible !

Connaissez-vous Audible ? C'est le service incontournable d'Amazon de livres audios, de divertissement et d’éducation audio conçu pour la mobilité. Pour tester gratuitement et sans engagement le service, profitez de l'offre spéciale : téléchargez le livre audio de votre choix parmi 400 000 références !

Vous pourrez écouter votre livre audio sur l'appli Audible disponible sur iOS et Android.

Les étapes à suivre pour décrocher un emploi à l’international

Rédiger CV & lettres de motivation en anglais 

Avant de postuler à un poste à l’international, il vous faut rédiger une lettre de motivation et CV en anglais ou dans la langue du pays que vous ciblez. Pour cela, renseignez-vous sur les pratiques en termes de rédaction, de mise en forme mais également les informations à transmettre. De plus, vérifiez également si le pays où vous postulez ne demande pas de certification complémentaire, notamment au niveau de la praticité de la langue. Sur le site Reactivate – Boost Your Mobility peut vous aider à la rédaction de votre CV mais également à la préparation de vos entretiens à venir.

Postuler sur les sites emploi adaptés à votre profil

Nous vous conseillons de postuler dans un premier temps auprès des entreprises et organisations Française et Européennes qui sont installées à l’étranger. Vous pouvez trouver des informations sur ces entreprises dans des annuaires spécialisés tels que le CCI France-International, le Kompass, le Moci, le site wayp.com, Europages et l’Étudiant. Vous trouverez également des annonces de postes à pourvoir à l’etranger sur des sites tels que eco-jobs.info/fr, emploi-expat.com, eurojobs.com, monster.fr, jobtrotter.com, jobexpat.com et Indeed.

Nous vous conseillons de consulter les sites spécialisés par secteur d’activité qui postent régulièrement des annonces de postes à pourvoir comme : 

  • Dans le domaine du tourisme et de l’animation : www.clubmedjobs.fr, www.kingsrecruit.com, www.jobanim.com, www.animjobs.com ou www.seasonworkers.com. 
  • – Dans le domaine de l’hôtellerie : sunseafun.com, lhotellerie-restauration.com, caterer.com ou eurohoteljobs.com.
  • – Dans le domaine de l’humanitaire : reliefweb.int/jobs, www.portail-humanitaire.org, www.coordinationsud.org/
  • – Dans le domaine de l’agriculture : www.seasonal-work.nl, www.fruitfuljobs.com, www.pickingjobs.com
  • – Les séjours linguistiques : www.loffice.org ou sur www.unosel.org.

Le site du ministère de l’économie, les délégations de la Commission européenne et l’Agence française de développement peuvent également regorger d’informations très précieuses pour vous aiguiller dans vos recherches et concrétiser votre projet.

Le réseau EURES (le portail européen sur la mobilité de l’emploi) organise aussi des salons et forums sur l’emploi à l’international. L’EURES informe également sur les conditions de vie et de travail de chaque pays dans lequel vous souhaitez postuler.

Si malgré cela vous rencontrez des problèmes pour décrocher un job, il vous est possible de prendre contact avec des organismes privés d’accompagnement des chercheurs d’emploi à l’étranger. Celles-ci vous proposeront des formules sur mesure pour vous aider à trouver un job, un logement et également s’occuper des formalités administratives telles que les assurances.

Néanmoins, nous conseillons de vous diriger vers des organismes soumis à la législation française et de bien vérifier les conditions et les coûts des services proposés dans leur contrat. Il existe en effet de nombreuses arnaques, donc méfiez-vous des offres trop alléchantes.

Les aides financières pour votre mobilité à l’international

Certaines bourses sont mises à disposition pour alléger les coûts de  déplacements pour les entretiens et pour s’installer, telle que Your First Eures Job et Boost Your Mobility, qui sont des bourses réservées aux ressortissants de l’Union européenne de 18 à 35 ans, permettant de prendre en charge une partie de vos frais de déplacement pour vos entretiens, votre déménagement. De plus, elles permettent de prendre en charge les cours de langue qui ont été réservés avant le départ pour le pays. Les frais sont pris en charge à hauteur de 2 000 euros maximum.

Les démarches administratives pour l’obtention des visas et permis de travail

Lorsqu’on souhaite s’installer travailler à l’étranger, il est important d’être en règle administrativement parlant, et cela passe par des visas et des permis de travail. Nous vous conseillons de bien vous renseigner sur la durée de séjour du pays où vous souhaitez résider, et surtout les conditions fixées par le pays.

Il vous sera possible, dans un premier temps, de vous rendre dans certains pays avec un visa de tourisme, pour effectuer les éventuels entretien sur place. Par la suite, l’employeur pourra généralement s’occuper des démarches administratives pour vous aider à obtenir un visa de travail. C’est le cas pour de nombreuses destinations qui attirent de plus en plus les français, comme les Pays du Golfe (l’émirat de Dubaï, le Qatar), le continent américain (États-Unis, Canada…), le continent asiatique (Singapoure, la Chine, la Corée du Sud, le Japon…).

Des conseils avant de choisir le pays d’expatriation de vos rêves

Le premier conseil avant de foncer tête baissée vers un pays étranger, si vous en avez les moyens et l’opportunité, serait de le visiter sur un séjour au format long (1 mois minimum), avec un visa tourisme par exemple. Passé l’effet de nouveauté, et l’aspect touristique, vous pourrez très vite vous rendre compte de la manière de fonctionner du pays ou de la ville en question, voire établir vos premiers contacts sur place, en vous rendant sur des salons professionnels locaux , pour développer votre réseau.

Si vous ne pouvez pas visiter le pays visé, il existe également d’autres moyens de préparer votre expatriation et augmenter vos chances de réussir votre carrière à l’international.

S’informer sur le coût de la vie par rapport à votre salaire

Avant de postuler à un poste à l’étranger, il est primordial de vous renseigner sur le coût de la vie du pays où vous souhaitez postuler. Cela passe par le coût d’un logement (loyer, charges), d’un véhicule. Ces informations sont fondamentales lorsque vous devrez aborder et négocier votre salaire avec votre futur employeur. 

N’hésitez pas à utiliser vos réseaux, que ce soit Facebook, Instagram, linkedin ou twitter, utilisez ces supports pour entrer en contact avec des locaux et des expatriés et vous informer également sur la facilité ou non à trouver un logement, un véhicule, les moyens de transports ainsi que leur coût de la vie sur place.

Se renseigner sur les us et coutume du pays où vous postulez

Afin d’éviter de trop idéaliser le pays d’accueil où vous postulez, nous vous conseillons de vous rendre sur les lieux avant de préparer votre arrivée définitive. En effet, le pays que vous visitez en vacances n’a rien à voir avec la réalité du pays quand on y vit notamment pour tout ce qui formalité administrative (factures, taxe, assurance médicales, régularité des transports taxi et bus). Renseignez-vous sur les différents quartiers, leur niveau de sécurité et les conditions de vie et comportementale de la population locale. Toutes ses précieuses informations vous permettront de vous mettre en immersion et de vous préparer à votre future vie et vous aideront à vous fondre dans le paysage.

S’inscrire sur des événements en ligne de recrutement dans le pays visé

Avec la pandémie de COVID-19 que connaît la planète, de nombreux pays, avides de talents étrangers, vont organiser des forums ou ateliers en ligne pour attirer des talents. Nous avons l’exemple récent du forum pour travailler au Canada qui cherchait des français ou francophones pour de nombreux emplois sur le continent américain. Ne ratez pas ce type de rendez-vous, qui vous permet de mettre un premier pas virtuel sur votre prochaine destination professionnelle.

Toutes ces informations et conseils vous seront d’une grande utilité afin de réaliser votre rêve de travailler à l’étranger.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Travailler à l’étranger : nos conseils pour décrocher un job à l’international" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 2 000 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *