Blog E-Works » Métiers du Web » Traffic Manager, Fiche Métier et Formation Traffic Manager

Traffic Manager, Fiche Métier et Formation Traffic Manager

le 4 octobre 2013 0 commentaire Publié par

traffic-managerUn traffic manager est une personne en charge de gérer le traffic d’un site web et plus spécifiquement de générer du trafic pour ce site grâce aux différents leviers webmarketing. Il travaille sur un ou plusieurs canaux : le référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA / SEM), l’e-mailing, l’affiliation, les partenariats, le retargeting etc.

Dans quelle entreprise travaille le traffic manager ?

Le traffic manager travaille essentiellement dans 2 types de sociétés : soit en entreprise (plus communément appelé « chez l’annonceur ») pour gérer et piloter les campagnes publicitaires, soit en agence où il doit gérer les campagnes publicitaires d’un portefeuille de clients.

Chez l’annonceur, le traffic manager est sous la responsabilité d’un responsable e-commerce ou d’un responsable web, il le tient quotidiennement au courant de l’état du traffic et de l’évolution des différentes campagnes. En collaboration avec les autres membres de l’équipe (webmaster, webdesigner, community manager, chef de produit etc), le traffic manager doit respecter les budgets qui lui sont accordé et atteindre les objectifs qui lui sont fixé (chiffre d’affaire, nombre de clients, etc), tout en veillant à fournir un trafic de qualité.

Les objectifs du traffic manager :

Le traffic manager est chargé du référencement, de l’analyse du site web, de la gestion du traffic, l’analyse des données, la gestion de campagnes sur les réseaux d’affiliations et différentes opérations  de partenariats avec d’autres sites, ainsi que l’analyse des statistiques par le tableau de bord (visiteurs uniques, taux de rebond, taux de transformation, paniers moyens etc …). C’est tout simplement lui le responsable des performances et de l’évolution du traffic des sites Internet qu’il gère.

Le traffic manager participe aussi à la construction de campagnes de communication en choisissant le support (type de bannière publicitaire, rich media), mettant en œuvre les campagnes (en collaboration avec un webmaster, mettre en place les bandeaux publicitaire) et en effectuant le suivi des résultats.

Traffic manager est  un métier où le contact humain est important car il faut collecter les informations de différents acteurs internes et externes pour pouvoir optimiser  le trafic d’un site web. Par exemple, s’il travaille dans une société e-commerce, il doit se tenir au courant des promotions ou nouveautés produits afin de les relayer sur ses campagnes publicitaires.

Les compétences requises :

Le métier de traffic manager exige les qualités suivante :

  • Avoir une bonne capacité d’analyse
  • Etre organisé(e), méthodique et rigoureux
  • Etre responsable car chaque décision prise est très influente sur la société
  • Disposer de compétences sur les différents leviers webmarketing
  • Avoir une bonne capacité de communication et un bon relationnel

Salaires d’un traffic manager :

Concernant le salaire d’un traffic manager :

  • un débutant obtient entre 22 000 € et 28 000 €  brut par mois,
  • un niveau expérimenté (3 ans d’expérience minumum) entre 30 000 et 40 000 € brut,
  • pour des niveaux experts, et dans des secteurs spécifiques, le salaire peut atteindre 45 000 € brut selon l’expérience et le volume de trafic à gérer.

Il y a également une différence de salaire entre Paris et la province, qui peut parfois être de 20%.

Le salaire du traffic manager reste avant tout le fruit de la négociation entre l’entreprise et le candidat, et surtout fonction de l’expérience et des connaissances de ce dernier.

Quelle formation pour devenir traffic manager ?

Plusieurs formation allant de Bac+2 à Bac+5 enseignent le « webmarketing » et orientent vers des postes de traffic manager, dont voici une petite sélection :

  • Web marketeur / Responsable des ventes – EEMI
  • MBA – E-Business (ISC Paris)
  • Master pro sciences du management spécialité marketing et communication des entreprises (Université Paris 2 Panthéon-Assas)
  • Licence Pro Référencement & Rédaction Web (Mulhouse)
  • Master 2 Commerce électronique à l’Université de Creteil

Par ailleurs, beaucoup de personnes du métier n’ont pas forcément eu une formation universitaire spécifique au traffic management, mais ont également appris sur le tas tout en bénéficiant d’une formation classique. Le traffic manager a la particularité de faire énormément de veille sur les innovations du secteur, et s’autoforme beaucoup pour rester à jour sur les dernières tendances webmarketing.

Conseil d’un traffic manager :

Un Traffic Manager, selon Clément Santa Maria, doit avoir deux qualités primordiales : « Selon moi, le goût pour l’analyse et la curiosité sont les deux éléments primordiaux pour exercer ce métier. L’esprit d’analyse est indispensable car la gestion et l’optimisation de campagnes nécessitent un travail minutieux, sur les interfaces en ligne et sur excel, pour déterminer les actions à mettre en œuvre et améliorer les performances de ses campagnes. « 

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Traffic Manager, Fiche Métier et Formation Traffic Manager" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *