Quel impact de l’e-commerce sur les métiers de la logistique ?

Quel impact de l’e-commerce sur les métiers de la logistique ?

Avec une croissance de +8,5% en 2020 par rapport à 2019, le marché du e-commerce représente aujourd’hui environ 112 milliards d’euros (voir étude FEVAD 2020). L’explosion des e-commerces a fortement impacté les métiers de la logistique. En effet, depuis leur apparition, les sites de vente en ligne ont été multipliés grâce à leur engouement, ce qui s’est fortement répercuté sur les canaux de distribution. Les clients qui commandent souvent sur les sites e-commerces ont dorénavant le choix de se faire livrer n’importe où, que ce soit à l’adresse de leur domicile (boite aux lettres), sur leur lieu de travail, à un point relais ou à une adresse provisoire de vacances par exemple. Ces préférences de livraisons génèrent une énorme réorganisation de la chaîne logistique.

Qu’est ce qu’une chaîne de logistique ou SCM planning  ?

Le SCM ou une Supply Chain Management représente l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement de marchandises jusqu’à la livraison. Elle regroupe donc le stock de marchandises, le flux de transport, le flux de données, le flux financier et le flux de la gestion globale. Tout est mis en œuvre pour garantir au client le produit commandé, sa quantité, le lieu de livraison et le délai de celui-ci. 

Les modifications profondes de la chaîne logistique, amenées par l’essor de l’e-commerce, ont imposé une formation continue à l’ensemble des métiers autour de la supply chain : les métiers du transport de marchandise (formation classe 1 etc), de la préparation de commande, de la gestion des prestataires logistiques, de la satisfaction client etc. 

Objectif : assurer un équilibre entre la gestion des stocks et le délai de livraison

La gestion des stocks 

Pour assurer des marges intéressantes aux commerçants, ceux-ci doivent allier la réduction de leur stock de marchandises et assurer des délais de livraisons intéressants pour séduire le client. De ce fait, plus le fournisseur possède un stock conséquent de marchandises, plus il devra faire face à une gestion très difficile à mener. 

Les ventes en ligne ont l’avantage d’offrir aux clients la possibilité d’acheter à toute heure mais également de n’importe ou. Cependant, ce mode d’achat impacte la gestion des stocks des commerçants. Cependant, grâce à la mise en place des logiciels APS de logistique, qui sont  paramétrés de façon optimale afin d’atteindre ces objectifs, ces outils informatiques viennent en renfort des ERP standards, et permettent aux fournisseurs de centraliser leurs flux de gestion que ce soit en magasin ou dans les sites de vente en ligne (activité multicanal ou omnicanal). 

De plus, pour faciliter la gestion de la marchandise, du stock et la préparation des commandes, les e-commerçants doivent également s’équiper de WMS (Warehouse Management System), qui est un progiciel destiné à assurer la gestion des opérations d’un entrepôt de stockage. Ce logiciel permet aux fournisseurs de catégoriser, de regrouper et d’organiser les commandes des clients dans le but d’améliorer les niveaux de productivité et de rentabilité tout en faisant face à l’augmentation des ventes en ligne.

Le délai de livraison 

Avec la pandémie COVID-19, les clients commandent de plus en plus à distance et à n’importe quelle heure. De plus, ils attendent tous d’être livrés n’importe ou et le plus rapidement possible. En effet, plus de 58 % des acheteurs français en ligne préfèrent être livrés dans un point relais voire en Click&Collect si l’enseigne possède des magasins physiques. C’est pour cette raison que les entreprises doivent absolument s’équiper d’un outil de Transport Management System spécifique, afin de profiter d’un tableau de bord logistique qui permet de restituer très simplement et clairement le suivi et de la gestion des transports des marchandises.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.