Blog E-Works » L'actu du Web » 24 applications populaires sous Android potentiellement dangereuses pour vos données

24 applications populaires sous Android potentiellement dangereuses pour vos données

le 10 février 2020 0 commentaire Publié par
application-mobile

Une société chinoise aurait développé secrètement et mis à disposition sur le Google Play Store, 24 applications dont certaines possédant des malwares et des roguewares néfastes pour les utilisateurs. Selon VPNPro, le spécialiste de la cybersécurité, au total, toutes ces applications comptabilisent plus de 382 millions de téléchargements à travers le monde. Pour y parvenir et développer ces 24 applications, la société a véritablement fait appel à 5 développeurs d’applications et non 1 seul contrairement à ce qu’elle a pu expliquer. Heureusement pour nous, le 4 février 2020, Google a supprimé sur le Play Store, l’ensemble des applications du réseau après avoir reçu les informations du journaliste de Forbes, Zak Doffman. Découvrez toutes ces applications car si vous en possédez une, nous vous conseillons vivement de vous en débarrasser.

Un contexte douteux et des applications à mauvaises réputations

Avant toute chose, nous recommandons de ne conserver dans son téléphone, que les applications qui s’avèrent réellement utile pour éviter tout danger comme celui-ci. Surtout que dans ce cas, il était possible d’éviter le danger ou au moins de de le suspecter.

La société accusée se présente comme étant une filiale d’un grand groupe chinois ayant des liens étroits avec le gouvernement du même pays. En effet, début des années 2000, ce groupe était une entreprise de l’État avant de devenir indépendant mais toujours soutenu par le gouvernement. De plus, ce grand groupe possède aujourd’hui près de 52 filiales dans le monde en plus de détenir les droits de nombreuses licences comme Alcatel. Par ailleurs, il faut savoir que la Chine est un pays très strict en matière de données, par exemple si vous êtes une entreprise agissant en Chine, vous êtes obligées de sauvegarder vos données et d’offrir l’accès illimité de ces données, aux autorités du pays si elles le demandent. Cela n’est pas étonnant tant la surveillance se développe en Chine. A partir de ce premier constat, les utilisateurs auraient pu se douter de la supercherie, encore faut-il savoir tout cela.

Des applications mises en cause par le passé

Au-delà du contexte, la société chinoise a été plusieurs fois dénoncée pour ses applications qui mettent en danger la vie privée des utilisateurs. Par exemple, en 2018, il y a ZDNet qui a dénoncé Weather Forecast, l’application météo par défaut des téléphones Alcatel. Cette application, infestée de malwares, a récupéré des millions de données d’utilisateurs (localisation géographique, adresse mail, numéro IMEI, …) afin de les envoyer vers des serveurs chinois selon Upstream, une société de sécurité mobile britannique.

Pour en rajouter une couche, en 2017, l’armée et les forces de l’ordre indiennes ont dû supprimer de nombreuses applications à la demande du gouvernement et son service de renseignements. Au nombre de 42, l’application de la société chinoise Virus Cleaner en faisait partie car elle a été identifiée comme un malware ou spyware donc dangereuse pour la protection des renseignements du pays.

Les applications de cette société ont été suspectées puis condamnées car elles demandaient de nombreuses permissions douteuses à l’image de Virus Cleaner (une application contre les virus qui demande l’accès à la caméra, à la localisation, au numéro de téléphone, aux contacts, …). Finalement, ces permissions sont dangereuses pour la vie privée des utilisateurs, au même titre que les dangers que peuvent représenter une mauvaise maintenance d’un site sous WordPress par exemple.

Les 24 applications potentiellement néfastes pour vos données

Maintenant que vous savez pratiquement tout sur la société et les évènements qui permettaient d’anticiper les risques, découvrez les 24 applications au plus de 382 millions de téléchargements afin de partager l’information pour que tout les utilisateurs les suppriment.

Respectivement par développeur d’application avec le nombre d’installations :

– Tap Sky : World Zoo avec 100 000 installations, Puzzle Box avec 1 million d’installations, Word Crossy! avec 100 000 installations, Soccer Pinball avec 10 000 installations, Dig it avec 10 000 installations, Laser Break avec 10 000 installations, Word Crush avec 50 installations et Music Roam avec 1 000 installations ;

– mie-alcatel.support : File Manager avec 50 millions d’installations, Sound Recorder avec 100 millions d’installations, Joy Launcher avec 10 millions d’installations, Turbo Browser avec 10 Millions d’installations, Weather Forecast avec 10 millions d’installations et Calendar Lite avec 5 millions d’installations ;

– ViewYeah Studio : Candy Selfie Camera avec 10 millions d’installations et Private Browser avec 500 000 installations ;

– Alcatel Innovative Lab : Candy Gallery avec 10 millions d’installations ;

– Hi Security : Virus Cleaner 2019 avec 100 millions d’installations, Hi Security 2019 avec 5 millions d’installations, Hi VPN, Free VPN avec 10 millions d’installations, Hi VPN Pro avec 500 000 installations et Net Master avec 5 millions d’installations ;

– Hack App : Super Cleaner avec 100 millions d’installations et Super Battery avec 5 millions d’installations.

application-chinoise-dangereuse-google-play-store

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "24 applications populaires sous Android potentiellement dangereuses pour vos données" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *