Vous êtes ici : Blog E-Works » L'actu du Web » Bilan e-commerce 2017 : 81,7 milliards d’euros et 37 millions d’e-acheteurs

Bilan e-commerce 2017 : 81,7 milliards d’euros et 37 millions d’e-acheteurs

le 13 février 2018 0 commentaire Publié par
Etude FEVAD : plus de 100 000 emplois dans l'e-commerce en 2014

Le 6 février dernier, la Fevad, en collaboration avec le cabinet KPMG, a présenté au Ministère de l’Economie et des Finances son bilan annuel du e-commerce en France pour l’année 2017, un bilan très positif avec des ventes en ligne en forte progression. Cette enquête a été réalisé d’après les informations collectées auprès des principaux e-marchands et en se basant sur le montant agrégé des transactions par les principales sociétés prestataires de paiement.

Un CA de plus de 80 milliards d’euros pour le e-commerce français en 2017

Des ventes qui connaissent une hausse de 14,3% en un an, des cyberacheteurs de plus en plus nombreux, un marché qui s’estime à 81,7 milliards d’euros; voilà les chiffres clés de cette année 2017 qui nous permettent de clamer haut et fort : Oui, le e-commerce français est au top de sa forme ! Cette percée du CA a plusieurs facteurs : une clientèle plus élargie (37 millions de cyber-acheteurs d’après Médiamétrie//NetRatings), une augmentation de la fréquence d’achats en ligne, des habitudes d’achats qui évoluent et un m-commerce qui se normalise. En 2017, la France totalise 1,2 milliards de transactions en ligne soit une augmentation de 20,5% en an.

Bien que la consommation des ménages ait connu un léger ralentissement au dernier trimestre, l’e-commerce réalise un record de croissance pour cette même période qui coïncide avec les offres promotionnelles du mois de novembre, les soldes et la période des fêtes. D’ailleurs entre les mois de novembre et de décembre, les achats en ligne ont augmenté de 17,5% comparé à l’année 2016 et s’estiment à 16,5 milliards d’euros (contre 14 milliards d’euros en 2016).

33 commandes par an par personne et un panier moyen en baisse

Cette étude nous apprend qu’un internaute français effectue en moyenne 33 transactions sur le web par an, une transaction qui s’estime à 65,5 euros en 2017 contre 69 euros en 2016 soit une baisse de -5%. Bien que le montant du panier moyen n’a cessé de baisser depuis 2011, la forte augmentation de la fréquence d’achat fait, bien heureusement, contrebalancer la tendance. Et les chiffres parlent d’eux même : le panier moyen annuel est de 2200 euros en 2017 contre 763 euros il y a 10 ans.

Le M-commerce, un levier à forte croissance et une commande vocale très appréciée

m-commerce

D’après Jamila Yahia Messaoud, Directeur du Département Consumer Insights de Médiamétrie :
« Le mobile devient un maillon de la chaîne de l’achat en ligne, même s’il n’est pas le principal écran d’achat, il est utilisé à différentes étapes de cette pratique pour préparer l’achat, le commenter, ou encore le partager avec ses proches en aval. »

L’indice du Commerce Electronique (ICE) qui permet de mesurer la croissance des sites leaders, à périmètre constant continue de progresser malgré une consommation des ménages un peu calme en comparaison à l’année 2016. Concernant les sites de ventes aux particuliers, marketplaces y compris, ils gagnent du terrain et progressent de 9%. Quant au secteur du e-tourisme, on note une augmentation de 13% des ventes en ligne et une croissance qui s’affirme au 4ème trimestre. Enfin, les sites destinés aux professionnels affichent une hausse de 27% au 4ème trimestre avec un croissance +17,5%.

L’Indice de Pauvreté Multidimensionnelle (IPM) qui mesure le volume des achats effectués sur mobile réalisées sur les places de marché, est également en hausse de 15% en 2017.

L’Indice Commerce Mobile (ICM), qui mesure les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) a progressé de +38% en 2017. Avec près d’un tiers du volume d’affaires désormais réalisé sur mobile (soit 6 points de plus que 2016), le mobile reste un levier indispensable pour préparer son achat en ligne mais aussi révolutionnaire de part ses fonctionnalités qui facilitent le quotidien. C’est le cas de la fonction vocale qui révolutionne tout. En effet, 47% d’e-acheteurs français ont déjà utilisé la commande vocale de leur mobile, 29% l’utilisent pour effectuer des recherches de produits online et 15% pour faire leurs achats directement via le mobile.

Prévisions ambitieuses (et audacieuses) pour 2018

D’aprés la Fevad qui voit l’horizon s’éclaircir de plus en plus pour le e-commerce en France, 2018 poursuivra sa croissance avec une augmentation des e-acheteurs, de la fréquence d’achat et du développement de l’offre. 2018 sera également l’année du e-tourisme avec 47% des cyberacheteurs (+11 points par rapport à 2017) qui consommeront plus de voyages et de tourisme sur internet, faisant de ce secteur le 3e pôle de dépenses en progression derrière l’habillement et les produits culturels.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Bilan e-commerce 2017 : 81,7 milliards d’euros et 37 millions d’e-acheteurs" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.


Offres d'emploi partenaire :


Laisser un commentaire