Blog E-Works » Talents du Web » Baptiste Faure, Interview Business Developper Mobile / M-Marketing – Faure Baptiste

Baptiste Faure, Interview Business Developper Mobile / M-Marketing – Faure Baptiste

le 16 juillet 2013 0 commentaire Publié par

baptiste faureBaptiste Faure  est un jeune diplômé dont le parcours professionnel et les expériences à l’étranger lui ont forgé une personnalité de travailleur acharné. Passionné de marketing mobile, il souhaite travailler dans le web comme business developper dans une entreprise où son optimisme, sa joie de vivre et sa motivation feront de lui un élément fort. C’est le talent web de la semaine.

1. Pouvez-vous vous présenter en un tweet ? (140 caractères, hastags autorisés)

Un jeune diplômé #INSEEC enthousiaste, plein d’envies, veut réussir son insertion professionnelle pour le bonheur d’une entreprise.

2. Pourquoi et comment avez-vous décidé de vous orienter vers le marketing et plus particulièrement le e-marketing ?

J’ai davantage axé ma réponse au digital marketing car je suis très intéressé par ce marketing (e-marketing, m-marketing etc). J’ai toujours souhaité travailler dans le marketing. Le marketing permet de comprendre les besoins, les motivations et les freins des consommateurs. Il permet de répondre aux besoins des clients en leur apportant les bonnes informations sur ce qu’ils recherchent au bon moment. Avec les commerciaux, les marketeurs sont ceux qui connaissent le mieux les clients et je souhaite être proche de mes clients pour mieux les satisfaire.
Aujourd’hui la révolution digitale est en marche, on ne peut plus se passer d’Internet et les moyens de connexion sont de plus en plus nombreux : ordinateur, smartphone, tablette etc. L’e-marketing permet aux entreprises de beaucoup mieux comprendre ses clients et donc de pouvoir beaucoup mieux les segmenter et les cibler. Les outils de CRM permettent cela. Ainsi les entreprises peuvent beaucoup mieux répondre aux réels besoins des clients. Je ne suis pas pour un marketing de masse mais pour un marketing personnalisé basé sur les interactions entre l’entreprise et les clients. Passionné par les nouvelles technologies j’aime le marketing interactif et relationnel. Je suis de plus en train de rédiger mon mémoire de fin d’étude sur les différents leviers marketing propres aux Smartphones ce qui me permet d’acquérir des connaissances sur le m-marketing qui pour moi est une nouvelle branche passionnante du marketing digitale. Etre proche de mes clients, les comprendre pour mieux les satisfaire et le marketing par les nouvelles technologies sont les raisons pour lesquelles je souhaite travailler dans le marketing digital.

3. Au vu de votre CV, nous constatons que vous possédez déjà plusieurs expériences significatives, qu’avez-vous appris et apprécié au cours de ces expériences ? Un projet en particulier peut être ?

J’ai réalisé une année de césure entre mon Master 1 et mon Master 2 de l’INSEEC pour mieux comprendre ce que je souhaitais faire et pour acquérir des nouvelles compétences. J’ai réalisé 2 stages significatifs, l’un en tant que commercial GMS & chargé d’étude chez Heineken Americas en Martinique et l’autre en tant que consultant marketing chez Moboom en Australie :

Pour mon premier stage, j’ai appris la réalité du terrain et d’un commercial GMS. C’est durant ce stage que j’ai compris l’importance de gagner la confiance de ces clients et la nécessité de mettre en place des partenariats gagnant-gagnant avec eux. J’ai particulièrement apprécié me confronter au réalité du terrain et de pouvoir répondre à ses différentes problématiques. J’ai pu acquérir toutes les compétences d’un bon négociateur :

  • Relation humaine : écoute du client et de ses besoins. Mise en place de relation de confiance « gagnant-gagnant »
  • Négociation : développement d’un chiffre d’affaire, mise en place de promotion, maitrise des différentes techniques de vente
  • Analyse : analyse des ventes, reporting auprès des dirigeants des réalités du terrain

J’étais aussi chargé d’étude au sein du département commercial : j’ai ainsi réalisé les prévisions de vente des futurs années et géré le programme de modernisation des prises de commande via des PDA. J’ai ainsi pu acquérir des compétences en analyse de données, gestion de projet et management.

Mon deuxième stage chez Moboom s’est déroulé en Australie à Perth. Cette entreprise réalisait des sites internet optimisé pour téléphone portable. C’est ici que j’ai découvert le m-marketing et que je suis devenu passionné par ce nouveau marketing. J’ai découvert tout le marché du mobile marketing et tout son potentiel. J’étais chargé de réaliser des études sur l’Internet mobile et sur les différentes tendances du mobile marketing. Ce marketing beaucoup plus relationnel permet d’apprendre beaucoup plus sur ces clients et de beaucoup mieux les cibler. J’ai également particulièrement apprécié l’esprit de travail australien, assez proche de l’esprit Start-up et très humain, fortement axé sur l’esprit d’équipe. J’aime travailler en équipe car je pense que c’est en équipe que les meilleurs idées sont générées.

Mes expériences à l’étranger m’ont permis d’être quelqu’un de très ouvert d’esprit, qui s’adapte très facilement, de curieux et sociable.

4. Vous serez diplômé en septembre 2013, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce double diplôme ? Quels sont les postes vers lesquels vous souhaitez vous orienter ?

Mon expérience de 8 mois au Canada à l’Université Laval de Quebec m’a permis d’en apprendre davantage sur le management à la canadienne. Les canadiens ont un management beaucoup plus axé sur l’humain que nous l’avons en France, j’ai suivi des cours de management qui m’ont permis de comprendre comment l’homme est la ressource numéro 1 d’une entreprise. Mes cours m’ont permis d’avoir des méthodes et des savoirs sur comment bien gérer les hommes. J’avais également des cours qui m’ont permis de comprendre quel était mon type de management et mon type de communication. Mon type de management est à la fois négociateur mais aussi facilitateur. D’un côté j’aime négocier, être proche de mes clients et les comprendre pour mieux les satisfaire et de l’autre côté j’aime travailler en équipe et aider mes collègues à développer leur plein potentiel. J’aime réunir autour d’un même projet et d’une vision (partie négociateur) les bonnes personnes ayant les compétences complémentaires pour arriver aux objectifs (partie facilitateur).

Je cherche des postes axés dans lesquels je pourrai utiliser et mettre à profil toutes mes compétences. J’ai des compétences en négociation et j’aime être au contact avec les clients, un poste de business developer dans une entreprise dans les nouvelles technologies (spécialement dans le mobile marketing) serait pour moi le poste parfait. Je suis aussi attiré par des postes de chef de projet, chargé d’étude, chef de produit etc.

5. Si des recruteurs à la recherche d’un profil comme le vôtre lisent cette interview, quel message souhaiteriez-vous faire passer ?

Je suis quelqu’un de très motivé, qui est passionné par le contact avec le client, et le digital marketing. Je souhaite réussir mon insertion professionnelle dans une entreprise qui me permettra de relever des nouveaux défis. Je suis un jeune diplômé qui possède une qualité rare aujourd’hui : je suis optimiste et je n’ai pas peur de l’avenir ! Toujours souriant, je suis fortement tourné vers l’humain et les interactions. Si vous cherchez un jeune diplômé plein d’envies et hyper motivé par ce qui l’entoure n’hésitez pas à me contacter vous ne serez pas déçu !

Vous pouvez retrouver Baptiste Faure sur :

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Baptiste Faure, Interview Business Developper Mobile / M-Marketing – Faure Baptiste" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *