Blog E-Works » Formation Web » Quels langages de développement web apprendre en 2019 ?

Quels langages de développement web apprendre en 2019 ?

le 12 août 2019 0 commentaire Publié par
employés au bureau

En 2019 comme chaque année, le secteur du développement web et mobile évolue, notamment en matière de langages de programmation. Lesquels sont actuellement les plus utilisés et pourquoi ? Comment sélectionner celui qui correspond vraiment à notre besoin ? Dans cet article on fait le point pour vous sur ces questions.

Quelques langages de programmation plébiscités…

En ligne, les ressources relatives à l’apprentissage des langages de programmation sont particulièrement nombreuses. Vers quel langage se tourner si vous souhaitez décrocher un job en la matière ? Si certaines agences peuvent se targuer de proposer plusieurs technologies en front et back end comme l’agence de développement web theTribe, c’est loin d’être toujours le cas. Ci-dessous, retrouvez la liste des langages qui sont généralement les plus appréciés dans la sphère dév.

  • JavaScript. Celui-ci est d’ailleurs en tête du palmarès depuis plusieurs années déjà. En cause ? Utilisé en front comme en back-end, Java permet la création de sites et d’applis web et dispose en sus d’un grand nombre de fonctionnalités permettant l’accélération du processus de développement dont Angular, permettant d’atteindre une meilleure structuration du code. L’autre avantage, c’est qu’il est très simple de coder en JavaScript notamment en passant par la librairie Jquery dont la syntaxe est plus simple. En choisissant ce langage de programmation, vous ne pouvez donc pas vous tromper.
  • Python, un langage de programmation orienté objet et ses frameworks de développement web associés, comme Django. Très facile à appréhender, il s’agit là du langage de programmation des créatifs et particulièrement adapté au développement de sites web à fort trafic. Il peut également tout à fait être utilisé pour des scripts de quelques lignes de code seulement. En règle générale, les programmes en Python sont très lisibles du fait d’une syntaxe simple : un autre atout non négligeable. Bref, le ton est donné !
  • C++. Dérivé du langage C (l’un des plus anciens langages de programmation), le C++ constitue un langage binaire relativement facile à apprendre. Il dispose d’un noyau de mots-clés très réduit mais permet l’obtention d’un grand nombre de combinaisons envisageables. Idéal pour la programmation de systèmes et d’applications, le C++ est néanmoins moins représenté en matière de programmation web. Comment se distinguera ce langage lors de sa prochaine évolution prévue en 2020 ? Le temps nous le dira. En tout cas, il s’agit sans aucun doute d’un langage à garder à l’oeil.
  • PHP. On ne peut que citer ce langage de programmation, utilisé d’ailleurs par la majorité des CMS et des sites web tous types confondus. Le PHP peut être très facilement inséré dans une page HTML avant envoi au navigateur. Il est très aisément maniable et il vous sera possible d’obtenir des bases solides en PHP en quelques mois seulement. Le grand atout de PHP, c’est la qualité de ses frameworks, dont l’un des plus connus : Symfony (dont la communauté est particulièrement étendue à l’heure actuelle). Idéal pour des projets web de grande envergure et destinés à accueillir un fort trafic, Symfony impose au développeur un cadre strict. En règle générale, le langage de programmation PHP fonctionne à l’aide de bases de données SQL.
  • SQL (Structured Query Langage). Ce langage sert à l’exploitation des bases de données relationnelles. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Cela veut dire que SQL permet le stockage fiable des informations de votre site web. Grâce à SQL vous pouvez créer des tables, en extraire, supprimer ou modifier les données et définir des permissions d’accès des utilisateurs. Sa syntaxe respecte des règles précises.
  • Ruby. Simple, intuitif et souple, ce langage de programmation orienté “objet” est de plus en plus plébiscité par les développeurs web. Sa souplesse se définit à bien des égards mais notamment du fait de sa syntaxe (ajout de parenthèses facultatif…). Son framework est également particulièrement bien fourni ce qui a contribué à la montée en popularité de ce langage sur les dernières années. Aussi, Ruby dispose d’une fonction de nettoyage de mémoire automatique très utile et est particulièrement bien lisible. Enfin, Ruby est disponible pour tous les systèmes d’exploitation.

HTML et CSS : les cas particuliers

Ce sont les champions toutes catégories en matière de balisage et de paramétrage visuel d’un site web. D’ailleurs, il s’agit-là d’un passage obligé si vous souhaitez vous lancer dans le monde du développement web. Alors, si on ne peut pas vraiment parler de langage de programmation à proprement parler, mais on s’en approche tout de même beaucoup. Commencez par être un maître en HTML avant de vous attaquer à quelconque langage.

Choisir le langage de programmation adapté à votre besoin

Vous vous orientez vers le développement de sites ou d’applications web ? D’applications mobile ? De quel type ? Tout dépend en fait de votre champ d’activité ainsi que du temps que vous souhaitez consacrer à l’apprentissage du langage dév. Comme vu précédemment, certaines technologies sont plus difficiles à appréhender que d’autres. Si vous avez un critère de timing à respecter, orientez-vous plutôt vers du Ruby ou du Python. Mais peut-être cela ne correspond-t-il pas aux projets que vous souhaitez mener ? A vous de faire la part des choses. Pourquoi ne pas demander conseil à des développeurs expérimentés ?

En termes de langage de développement, veillez aussi à repérer la popularité et la communauté associées à celui qui vous intéresse. Plus celles-ci seront importantes, plus les ressources à votre disposition seront complètes. Vous aurez également plus de chances de trouver un emploi. Enfin, le dernier critère de sélection devra se situer dans la richesse de l’environnement du langage : de quels frameworks dispose-t-il ? On vous laisse juge.

A présent, vous en savez davantage sur les langages de programmation les plus utilisés en 2019. Comme dit précédemment, rapprochez-vous de la communauté de devs actuelle si vous hésitez encore : ils pourront vous conseiller.

Vous êtes un candidat ou un recruteur dans le digital ?

Vous lisez actuellement l'article "Quels langages de développement web apprendre en 2019 ?" publié sur le blog d'E-Works, site emploi spécialisé dans les métiers du web, du e-commerce & du digital. Plus de 30 000 talents et plus de 1 500 entreprises utilisent E-Works.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *